La start-up sud-africaine Wala, première lauréate de l’édition 2018 du Prix MIT Zambezi

0

Le Centre Legatum pour le développement et l’entrepreneuriat (Legatum.mit.edu) de l’Institut de technologie du Massachussetts (MIT), en collaboration avec la Mastercard Foundation (MastercardFdn.org), a sélectionné la start-up sud-africaine Wala (getWala.com) comme Premier Lauréat de l’édition 2018 du Prix MIT Zambezi (Zambezi.mit.edu) pour l’innovation dans l’inclusion financière. La cérémonie de remise des prix s’est tenue lors du Sommet Open Mic Africa du MIT à Strathmore University et au Radisson Blu de Nairobi en présence de plusieurs personnalités de l’écosystème africain de l’inclusion financière. Les sociétés Tulaa et RecyclePoints nommées deuxièmes Lauréats du Prix lors du Sommet Open Mic Africa du MIT.

Wala met à la disposition des populations non bancarisées une plateforme de services financiers basée sur la technologie du Blockchain. Ces services incluent le transfert d’argent international gratuit, l’achat de crédit téléphonique, le paiement de factures et la circulation d’une nouvelle monnaie virtuelle.

Wala fut choisie parmi la liste des 10 start-ups africaines finalistes de l’édition 2018 qui étaient présentes lors du Sommet Open Mic Africa, lequel regroupa plus de 200 entrepreneurs africains et investisseurs autour d’une série d’activités dont un hackathon basé sur le modèle MIT. Wala remporte 100 000 $ et les sociétés Tulaa (Kenya) et RecyclePoints (Nigeria) remportent chacune 30 000 $.

Les sept autres finalistes, qui ont reçu une enveloppe de 5 000 $ chacune, sont Apollo Agriculture (ApolloAgriculture.com) (Kenya), Bidhaa Sasa (Bidhaa.co.ke) (Kenya), FarmDrive (FarmDrive.co.ke) (Kenya), Farmerline (Farmerline.co) (Ghana), LanteOTC (LanteOTC.com) (Afrique du Sud), MaTontine (MaTontine.com/en) (Sénégal), et OZÉ (OZE.guru) (Ghana). La société sénégalaise MaTontine est la seule société de l’Afrique francophone primée lors de la cérémonie.

Le Centre Legatum du MIT prévoit de discerner un prix spécial d’une valeur de 5 000 $ à un jeune entrepreneur africain qui se sera démontré par ses efforts à unir et à supporter l’écosystème africain. Ce prix spécial sera annoncé à la fin de l’année à Boston.

Le Prix Zambezi et le sommet Open Mic Africa sont des piliers de la stratégie africaine du Centre Legatum

« Les sociétés innovantes tels que Wala et les autres finalistes du Prix Zambezi sont des piliers de l’entrepreneuriat africain qui permettent de développer une économie inclusive », s’est exprimée Mme Georgina Campbell Flatter, la directrice exécutrice du Centre Legatum du MIT.

« Nous sommes très fiers de supporter le Prix Zambezi », s’est félicitée Mme Ann Miles, directrice du Thought Leadership et de l’Innovation de la Mastercard Foundation. « Ce prix met en valeur la créativité et le talent des jeunes africains, ainsi que leur approche unique pour supporter l’inclusion financière. Leur travail a un impact réel sur la vie des populations défavorisées du continent africain ».

Tous les finalistes seront invités à un séminaire du MIT sur le leadership à Boston lors du gala international du MIT Inclusive Innovation Challenge (MITInclusiveInnovation.com) (MIT IIC). En tant que Premier Lauréat du Prix Zambezi, Wala remporte également la première place du MIT IIC dans la catégorie Inclusion Financière.  Wala rejoint ainsi trois autres sociétés africaines pour représenter l’Afrique lors du gala international et compétira pour le grand prix global d’une valeur de 1 million de dollars. L’événement IIC fait partie de l’initiative du MIT pour l’économie digitale (IDE.mit.edu) et, avec les projets du Centre Legatum, des exemples de l’engagement du MIT au niveau mondial pour l’avenir du travail (bit.ly/2PmrL46).

Les anciens finalistes du Prix Zambezi incluent Kifiya (Kifiya.com), PlusPeople (PlusPeople.co.ke), MFS Africa (MFSAfrica.com), Tugende (goTugende.com), Chamasoft (Chamasoft.com), Nomanini (Nomanini.com), First Access (FirstaAccess.co), AgriLife, M-Changa (Changa.co.ke), et mJara (mJara.com/en/index.html).

Le Prix Zambezi et le sommet Open Mic Africa sont des piliers de la stratégie africaine du Centre Legatum – une vision mondiale pour exploiter l’écosystème du MIT et améliorer les conditions de vie grâce à un leadership entrepreneurial de principe. La stratégie du Centre Legatum est également une composante essentielle de MIT-Africa – l’initiative qui englobe la priorité du MIT de collaborer avec le continent au niveau mondial.

Ali Diallo, le Global Programs Manager du MIT, a tenu à féliciter l’esprit de collaboration qui a permis d’exécuter les initiatives panafricaines du MIT telle que le Sommet Open Mic Africa, le MIT IIC, et le Prix Zambezi. « Nous sommes très reconnaissants envers nos partenaires internationaux, les membres du board du Prix Zambezi et les leaders qui ont servis de juges à nos compétitions. Leur dévouement à l’entrepreneuriat nous a permis de découvrir et d’honorer une nouvelle génération d’innovateurs ».

À propos du Centre Legatum pour le développement et l’entrepreneuriat du MIT :

Le Centre Legatum du MIT (Legatum.mit.edu) a été fondé avec la conviction que les entrepreneurs et leurs solutions axées sur le marché sont essentiels pour aborder les plus grandes problématiques de la planète et favoriser la prospérité mondiale. Situé au sein de la Sloan School of Management du MIT, le centre met à profit l’expertise et la recherche sur l’ensemble du campus pour équiper les futurs dirigeants avec les compétences, les valeurs et l’esprit critique dont ils ont besoin pour réussir en tant que vecteurs du changement entrepreneurial. Le projet fondamental du centre est le programme de bourses Legatum qui offre aux futurs entrepreneurs une formation de premier ordre et une aide conséquente pour couvrir les frais de scolarité.  Le Centre Legatum dirige également un ensemble d’activités au niveau mondial visant à renforcer les liens entre le MIT et les acteurs du changement sur les marchés frontières.

(africa-newsroom.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here