La Mauritanie compte relever le défi nutritionnel

0

La sécheresse continue de sévir en Mauritanie affectant cette année, le Sahel qui fait face à une grave crise due à une combinaison de pluies irrégulières, d’inflation des prix et d’insécurité. Le nombre de personnes en situation de crise alimentaire et nutritionnelle augmente de façon alarmante – 20% de plus qu’en 2017 et la situation est particulièrement préoccupante en Mauritanie, où plus de 10% de la population a besoin d’une aide humanitaire urgente. Les taux de malnutrition risquent également augmenter.

Selon le Programme alimentaire mondial (Pam), les pluies ont diminué cette année de près de 30 % par rapport à l’an dernier. Elles sont arrivées de façon irrégulière, parfois trop tôt, parfois trop tard et aujourd’hui, la campagne agropastorale est menacée. Le déficit de pâturage a notamment eu un impact très lourd sur le secteur de l’élevage provoquant une transhumance précoce et une forte mortalité animale. Pourtant, le gouvernement a rapidement mis en place un plan d’aide.

Dans le cadre de nos efforts pour prévenir l’insécurité alimentaire et la détérioration de la situation nutritionnelle, l’aide humanitaire de l’Union européenne soutient financièrement Save The Children afin de distribuer de l’argent aux ménages vulnérables pendant les quatre mois de la période de soudure. Durant cette période, les stocks alimentaires sont épuisés et la faim se fait plus rudement sentir. Ce type d’aide permet aux populations les plus vulnérables de couvrir leurs besoins alimentaires durant cette période critique. Des suppléments nutritionnels sont également donnés aux enfants âgés de 6 à 24 mois, et des dépistages de masse sont effectués pendant les distributions afin que les cas de malnutrition soient identifiés suffisamment tôt.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here