Congo-Brazzaville : les pygmées s’indignent de la fermeture de la chasse

0
Les populations autochtones de Sembé et de Kabo, localités de la Sangha, pensent que la loi visant la fermeture de la chasse au Congo-Brazzaville désert leurs intérêts, car elles ne savent pas pratiquer l’élevage et ne font pas l’agriculture. En


L'actualité est gratuite, les archives sont réservées aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis