La FAO s’inspire des expériences à succès du Sénégal dans la lutte contre la pauvreté

0

En visite officielle au Sénégal, plus précisément dans deux villages de la commune de Mballacadio située dans la région de Fatick, les experts de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), venus de neuf pays d’Afrique francophone, se sont inspirés des expériences à succès du Sénégal dans la lutte contre la pauvreté en milieu rural.

« Cette activité très importante organisée par la FAO, est basée sur un échange Sud-Sud. Un échange de connaissances et d’expériences à succès dans la lutte contre la pauvreté en milieu rurale entre pays d’Afrique » a expliqué Pamela Rosani, responsable du Programme de réduction de la pauvreté du bureau régional Afrique de cette agence onusienne.

Poursuivant son speech, la responsable de la FAO ajoute : « donc, ce n’est pas une question entre des experts de pays du nord (Europe) ou d’autres régions mais c’est un échange d’expériences entre pays d’Afrique, en voie de développement ».

Au terme de ces visites de terrain effectués dans ces deux villages de la région de Fatick, la responsable de la FAO souligne qu’« il s’agit à travers cette démarche de montrer aux agents de l’organisation, les succès de chaque pays, et discuter des défis et des différentes stratégies déroulées dans chaque pays pour résoudre la pauvreté. Et dans le cadre de cette activité organisée au Sénégal nous ciblons les expériences de deux programmes phares du gouvernement du Sénégal », a-t-elle précisé.

Il s’agit du Programme de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire nutritionnelle au Sahel (P2RS) et la Délégation générale à la protection sociale et à la solidarité nationale (DGPSN), deux programmes qui travaillent en synergie dans plusieurs villages de communes de la région de Fatick.

Les participants des neufs pays francophones qui séjournent au Sénégal pour trois jours viennent du Mali, du Burkina Faso, du Maroc, du Tchad, du Niger, Madagascar, de la Mauritanie, Djibouti, et du Ghana.

Ils se sont notamment rendus dans les villages Tag Diam et Nguidine sérère où ils ont échangé avec les bénéficiaires des programmes du P2RS et de la DGPSN « pour permettre à nos pays d’apprendre des succès et expériences sénégalaises de réduction de la pauvreté et l’opérationnaliser chez eux dans leurs pays respectifs », a souligné Mme Rosani

Pour sa part, le coordonnateur de projets de sécurité alimentaire au bureau Sénégal de la FAO, Oumar Diouf, s’est félicité de cet exemple de coopération. « La solution du Mali en matière de lutte contre la pauvreté en milieu rural peut provenir du Sénégal, de même que la solution du Sénégal peut provenir du Mali », a-t-il expliqué, signalant, qu’avant le Sénégal, la FAO avait organisé ce genre de mission au Kenya, au Ghana et la Chine. « Aujourd’hui, c’est au tour au Sénégal de partager avec d’autres pays ses expériences de réussite dans la lutte contre la pauvreté et la résilience », s’est réjoui Diouf.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here