Le Togo en guerre contre les décharges sauvages

0

Lomé, ville propre. Telle est la volonté de la Mairie de Lomé qui a fait de la chasse aux décharges sauvages sa priorité. Pour réussir sa mission, la mairie de la capitale togolaise a installé des centres de collecte des ordures ménagères dans toutes les artères de Lomé. Un dispositif visant à renforcer la protection de l’environnement et préserver l’hygiène.

La ville de Lomé fait partie des villes dans lesquelles la problématique de la gestion de l’environnement est pertinente. Les atteintes à l’environnement sont généralisées et croissantes. La collecte des ordures ménagères et l’élimination des eaux usées constituent l’une des plus grandes difficultés que rencontrent les autorités municipales. Suffisant pour Lomé s’organise pour devenir une ville propre en se débarrassant de ses ordures.

Les déchets sont récupérés par des entreprises prestataires de la municipalité, puis sont acheminés au centre de stockage des déchets solides, situé à Guédémé-Kanyikopé (banlieue-Est de Lomé).

Selon l’Agence nationale d’assainissement et de salubrité publique (ANASAP), la production individuelle de déchets au Togo se situe dans la norme des pays en voie de développement. Elle varie de 0,4 à 2kg par habitant et par jour.

800 tonnes d’ordures ménagères sont collectées quotidiennement à Lomé. La plupart sont acheminées dans des centres de traitement.

Moctar FICOU / VivAfrik         

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here