Un accord de pêche signé entre Monrovia et Dakar fait polémique

0

Après les difficultés rencontrées par les pêcheurs sénégalais dans l’obtention de licence de pêche dans les eaux mauritaniennes, le Sénégal et le Liberia viennent d’être liés par un accord quinquennal de pêche.

Ainsi, l’accord stipule que le Sénégal va bénéficier de 300 licences de pêche pour une durée de 5 ans, dont 200 pour la pêche artisanale et 100 pour la pêche semi industrielle. Et en échange, le partenaire libérien va bénéficier de l’accompagnement et des conseils du Sénégal en matière de  lutte contre la pêche illicite. Cet accord va permettre au Sénégal de récolter environ 40 000 tonnes de poissons au Liberia.

Une entente suffisant pour faire enfler la tension au Libéria. Les libériens ne semblent pas d’accord avec l’accord de pêche signé entre Georges Weah et son homologue sénégalais le 23 janvier 2019.

Après moult péripéties liées aux accords de pêche entre le Sénégal et la Mauritanie. Macky Sall a choisi de diversifier les partenaires. Et dans la sous-région, les eaux libériennes sont considérées comme les plus grandes réserves de poisson de la région ouest africaine.

Seulement il y a deux semaines, le Sénat a, à la suite d’une demande du sénateur Henry Yallah du comité de Bong invité la Directrice générale de l’Autorité nationale des pêches (Nafaa) à expliquer les tenants et aboutissants de cet accord.

Moctar FICOU / VivAfrik             

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here