Les travaux du nouveau port de pêche du Togo bientôt achevés

0

Une délégation ministérielle composée de Ninsao Gnofam et Ouro-Koura Agadazi, respectivement, en charge des infrastructures et de la pêche, en visite sur le site du nouveau port de pêche de Gbetsogbe-Baguida avait soutenu, le 8 janvier 2019 que les travaux de cette infrastructure sont achevés à plus de 93%. 

Financé par l’Etat et par un don de la coopération japonaise à hauteur de 18 milliards de FCFA, le nouveau port de pêche de Gbetsogbe-Baguida devrait permettre la création de 5.000 emplois directs et indirects.

Le port comprendra plusieurs quais dont un spécialement aménagé pour 300 pirogues ainsi que des entrepôts frigorifiques, des équipements de manutention et 80 espaces de vente. La pêche joue un rôle économique important. Elle emploie près de 22.000 personnes et contribue pour 4% au Produit intérieur brute (PIB) agricole et pour 1,3% au PIB national.

Problème, le poisson est de moins en moins abondant. La faute aux énormes chalutiers industriels qui font la razzia au large et aux changements climatiques. Il y a une décennie, un pêcheur pouvait vivre de son travail ; c’est beaucoup plus compliqué aujourd’hui. Plus difficile de trouver des anchois, des maquereaux, des thons chinchards ou des carangues.

Il vient pallier la réduction de 30% du bassin de l’ancien Port de pêche de Lomé, et de l’espace réservé au stationnement des pirogues, due aux travaux de renforcement des capacités du port de Lomé.

Moctar FICOU / VivAfrik             

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here