Le Forum algéro-américain sur l’énergie prévu les 7 et 8 mars 2019 à Houston

0

Le Conseil des affaires algéro-américain et la Chambre de commerce bilatérale américano-arabe, avec le soutien de l’ambassade d’Algérie à Washington vont organiser l’édition 2019 du Forum algéro-américain sur l’énergie à Houston (Texas) sous le signe du renforcement des relations énergétiques entre les deux pays.  

Ce forum vise à faire connaître les différentes opportunités qu’offre le marché algérien, ses atouts et son potentiel, notamment dans les domaines de l’énergie et des hydrocarbures, a précisé la même source.

Les investissements des compagnies pétrolières américaines, très présentes en Algérie, ont enregistré une baisse significative ces dernières années, reculant à 100 millions de dollars en 2015, après avoir atteint 600 millions de dollars en 2010, selon des chiffres déjà communiqués par le ministère de l’Energie lors d’une édition précédente du Forum. Une cinquantaine de compagnies américaines activent sur le marché algérien des hydrocarbures, certaines dans le secteur des services et d’autres dans l’exploration et la production.

L’édition de cette année sera aussi l’occasion pour exposer le fort potentiel de l’Algérie dans le domaine des hydrocarbures et de plaider pour la relance de l’investissement énergétique américain en baisse depuis 2010.

A cet effet, les organisateurs ont prévu des présentations variées sur la stratégie de développement de la Sonatrach, ainsi que sur la nouvelle loi sur les hydrocarbures et les potentiels offshore, solaire et renouvelable de l’Algérie.

En parallèle, le Boom du gaz et du pétrole de schiste aux Etats-Unis a lourdement pesé sur les exportations algériennes vers ce pays.

Grand partenaire énergétique de l’Algérie, les Etats-Unis sont présents dans le pays à travers une cinquantaine de compagnies pétrolières opérant essentiellement dans l’exploration et la production de brut telles qu’Anadarko, plus grand producteur de pétrole en Algérie parmi les partenaires de Sonatrach, BP-Amoco, Shclumberger, Amerada Hess et Haliburton.

ExxonMobil, premier groupe pétrolier américain, longtemps classé comme la plus grande capitalisation boursière mondiale est en discussion avec le groupe Sonatrach pour la création d’une joint-venture dans l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures.

Moctar FICOU / VivAfrik           

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here