Une nouvelle ferme solaire avec stockage d’énergie inaugurée en Afrique du Sud

0

L’Afrique du Sud compte faire progresser le solaire. Pour réaliser cet objectif, Engie a été désignée « preffered bidder » par le Département sud-africain de l’énergie (DoE) pour le parc solaire de Kathu, une centrale solaire thermique à concentration, située dans la province Cap-du-Nord, à 600km au sud-ouest de la capitale Pretoria.  

Ainsi, la compagnie d’électricité française a commencé la production d’électricité au sein de l’un des plus grands projets d’énergie renouvelable en Afrique du Sud, le Kathu Solar Park, une centrale solaire à concentration (CSP) avec stockage de 100 MW. 

En termes, Kathu sera le premier projet de centrale solaire thermique à concentration pour Engie en Afrique du Sud. Elle utilise la technologie cylindro-parabolique avec une capacité de plus de 100MW, et une autonomie 4,5 heures d’autonomie. Développer l’énergie solaire concentrée nécessite beaucoup d’espace, c’est pourquoi nous avons sécurisé un site de 10km2. La partie Est du site est classée Réserve Naturelle, et nous nous concertons avec les populations locales pour la préserver au mieux. L’usine occupera 4,2km2 et nous aurons probablement l’opportunité de développer un projet de parc solaire « Kathu2 » sur la partie sud du site dans le futur.

179 000 foyers sud-africains alimentés

Composé de plus de 384 000 miroirs, ce site est le premier projet CSP développé par Engie. Il a été construit par Sener et Acciona et a remporté un contrat d’achat d’électricité d’une durée de 20 ans dans le cadre du programme d’approvisionnement indépendant en énergie renouvelable pour les producteurs d’énergie (REIPPP) en Afrique du Sud.

« L’achèvement de Kathu témoigne de notre engagement continu en faveur d’un développement économique et écologique en Afrique du Sud », a déclaré Isabelle Kocher, directrice générale d’Engie.

« Kathu, avec sa conception de stockage de sel fondu, offre une solution propre pour surmonter l’intermittence des énergies renouvelables », a précisé Mme Kocher, déclarant également que le nouveau parc serait, selon elle, « un véritable moteur du développement économique régional. »

Le parc solaire de Kathu devrait fournir de l’électricité propre à 179 000 foyers sud-africains, notamment dans la communauté locale de la municipalité de district de John Taolo Gaetsewe, dans la province du Cap Nord et dans l’ensemble de l’Afrique du Sud.

Le parc solaire est situé dans un lieu reculé proche de Kathu, dans la province sud-africaine de Cap-du-Nord, ce qui rend le recrutement de personnel qualifié difficile, Kathu étant historiquement une petite ville minière. L’entrepreneur de ce projet ECP risque d’avoir des difficultés à attirer des personnes qualifiées dans la région. Les bonnes compétences existent bien en Afrique du Sud, puisqu’il y existe d’autres projets d’ESC, mais gérer l’ESC nécessite une bonne connaissance des conditions météorologiques locales. Des formations dédiées seront essentielles.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here