Le Sénégal compte 9 start-ups TECH parmi les 20 plus prometteuses d’Afrique

0

L’innovation technologique s’est frayé un chemin non négligeable dans ce secteur au Sénégal. Ainsi, le pays de la Téranga compte neuf start-ups sénégalaises qui font partie des vingt du secteur numérique les plus prometteuses d’Afrique francophone. Elles participeront, du 24 au 30 mars 2019, à la résidence de L’Afrique Excelle, au Mali, à une formation d’une semaine entière qui donnera le coup d’envoi de l’édition francophone d’XL Africa, l’accélérateur de start-ups technologiques du Groupe de la Banque mondiale.  

Du 24 au 30 mars, les entrepreneurs auront la possibilité d’établir des contacts et de s’instruire auprès d’experts de pointe du secteur, d’accroître leur visibilité régionale et d’entrer en contact avec de potentiels investisseurs et entreprises partenaires.

L’Afrique Excelle est l’adaptation francophone du programme renommé XL Africa, qui vise à favoriser une relation plus étroite entre entrepreneurs d’Afrique anglophone et francophone.  « A l’instar du programme XL, L’Afrique Excelle a attiré de nombreuses start-ups numériques d’Afrique francophone en croissance. Nombre d’entre elles, qui ont déjà levé des fonds pour un montant total de plus de 11 millions de dollars, sont actives sur plusieurs marchés africains. C’est un signal fort de la compétitivité des start-ups africaines francophones et de leur contribution aux économies numériques africaines », a déclaré Sebastian Molineus, directeur du département Finance, Compétitivité et Innovation du Groupe de la Banque mondiale.

Les start-ups du programme L’Afrique Excelle sont spécialisées dans les solutions technologiques destinées au marché africain et conçues pour élargir la portée et l’accès de services variés. Parmi celles-ci figurent les technologies liées à l’inclusion financière, les transports, les soins de santé, les technologies vertes, l’analyse de données et les logiciels d’entreprise. Les startups participant au programme commercialisent déjà leurs produits ou services sur un ou plusieurs marchés d’Afrique francophone, affichent un chiffre d’affaires solide et sont bien positionnées en termes de croissance et d’expansion transfrontalière.

Au cours de leur formation en résidence au Mali, les entrepreneurs bénéficieront de formations, de consultations individuelles et d’un apprentissage entre pairs. La résidence s’achèvera par une session de pitchs lors du Sommet des investisseurs d’Afrique francophone (FAIS). Dix de ces entreprises seront alors sélectionnées pour participer à une deuxième semaine de formation résidentielle en France en mai 2019. Au cours de cette semaine, elles bénéficieront de formations et d’un mentorat intensifs à thecamp avec le soutien de Sophia Business Angels ainsi que des conseils spécialisés de la part de Deloitte et Google.

Ces entreprises seront également présentées à des investisseurs au cours des conférences AfroBytes et VivaTech, qui auront lieu à Paris du 15 au 18 mai 2019. Grâce à la participation d’investisseurs africains de premier plan, L’Afrique Excelle aidera ces start‑ups à lever des fonds compris entre 250.000 et 5 millions de dollars.

« A l’instar du programme XL Africa, L’Afrique Excelle a attiré de nombreuses start-ups numériques d’Afrique francophone en croissance. Nombre d’entre elles, qui ont déjà levé des fonds pour un montant total de plus de 11 millions de dollars, sont actives sur plusieurs marchés africains. C’est un signal fort de la compétitivité des start-ups africaines francophones et de leur contribution aux économies numériques africaines », a déclaré Sebastian Molineus, directeur du département Finance, Compétitivité et Innovation du Groupe de la Banque mondiale.

*Les neuf start-ups Tech sénégalaises :

AmA (www.AmA.finance) Technologies financières)

Eyeone (www.Eyeone.net) (Santé)

Firefly Media (FireflyMedia.tv) (Publicité, transports),

LAfricaMobile (LAfricaMobile.com) (Connectivité, SaaS, API),

MaTontune (MaTontine.com) (Technologies financières),

OniriQ ((Technologies propres, énergie hors réseau)

OuiCarry (www.Ouicarry.com) (Logistique),

Paps (Paps.sn) (Logistique),

Sudpay (Sudpay.com) (Technologies financières).

Moctar FICOU / VivAfrik                   

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here