Sénégal : les principaux axes de la RSE de la SOBOA dévoilés

0

La politique de Responsabilité sociale d’entreprise (RSE) de la Société de brasseries ouest-africaines (SOBOA) visant à « soutenir les communautés », a été présentée ce jeudi 28 mars 2019 lors de la cérémonie de lancement de la politique RSE de la société. En tant qu’entreprise leader, la SOBOA s’engage chaque jour à mieux faire. Cela ne se limite pas à satisfaire pleinement les obligations juridiques, appliques, mais aussi, aller au-delà et investir dans le capital humain, l’environnement, et les relations avec les parties prenantes.

« Fidèle aux valeurs de responsabilités qui guident toujours son développement, l’entreprise agro-alimentaire intensifie son développement avec une stratégie de développement durable. Ainsi, en concertation avec ses parties prenantes internes et externes, la SOBOA a développé une politique de RSE qui s’appuie sur cinq piliers principaux d’une grande importance pour l’avenir de l’entreprise ainsi que pour les générations futures à savoir : être un employeur responsable ; préserver l’environnement ; répondre aux attentes des consommateurs ; être un acteur intègre et engagé et enfin soutenir les communautés », a expliqué le coordonnateur du Comité RSE de la société de brasseries ouest-africaines, Mamadou Diallo.

Pour chacun des cinq piliers de sa stratégie RSE, détaille M. Diallo, la SOBOA a élaboré un plan d’action ambitieux avec des objectifs quantifiables. A l’en croire, la société continuera à communiquer de manière transparente avec ses parties prenantes sur ses relations et ses défis.  

Dans la politique de responsabilité sociale, a-t-il poursuivit « il y a essentiellement le renforcement de la sécurité et de la santé au travail qui définit un plan d’actions avec des éléments mis en œuvre pour arriver à zéro accident dans les lieux de travail ».

« Des actions de mécénat et de solidarité seront faites pour accompagner des projets structurants de solidarité dans les domaines de l’entreprenariat des femmes, l’accès à la santé et à l’éducation », a-t –il souligné.

La Directrice Qualité santé et hygiène, Fatou Seck Ndiaye a pour sa part assuré qu’à travers la politique présenté lors d’une conférence, la société dit avoir opéré une réduction de 25 % du taux de sucre sur les produits phares en privilégiant les édulcorants mais compte également promouvoir des produits zéro sucre.

Des informations nutritionnelles sont désormais inscrites sur les produits pour « amener les populations à se sentir responsables de ce qu’ils consomment et garantir leur santé ». En dehors de cet aspect, des séances régulières de dépistage de glycémie sont tenues au sein de l’entreprise mais également à l’intention du grand public lors d’événements auxquels ils sont associés.

Mais avec la nouvelle RSE, « on va encore mettre plus l’accent sur ces aspects avec beaucoup d’actions prévues sur 2019 par rapport au grand public », a t- elle souligné.

« Sur la problématique de la prise en charge des enfants, la société envisage d’identifier une structure spécialisée pour une action d’envergure dans la santé des tout petits », a-t-elle assuré. Déjà, selon elle, une action de don de sang est prévue au Centre national de transfusion sanguine avec le personnel de la société.

En tant que « leader » dans le secteur au Sénégal, « nous devons donner le bon exemple à travers cette politique de responsabilité sociale », a relevé le Directeur général de la SOBOA, Damien Baron.

M. Baron a en outre soutenu que l’entreprise a connu ces dernières années une crise de croissance et a dû mettre en place un plan de redressement ainsi articulé :

. Refonte de la politique Ressources humaines avec suivi individualisé des compétences et mise place d’un programme ambitieux de formation.

. Modernisation de notre unité industrielle investissement 2018 : 6 milliards CFCFA, 4 milliards FCFA cette année, ceci, dans le but d’améliorer les volumes et qualités.

. Renouvellement de la certification ISO 9001 et préparation certifications ISO 14 001 et FSSC 22 000.

. Refonte de la politique commerciale, marketing et distribution, embauche de 60 commerciaux, de nombreux nouveaux produits et formats déjà lancés et en cours de lancement.

. Refonte des procédures pour améliorer les ratios de gestion et les consommations énergétiques.

. Et, maintenant, la formalisation de la politique RSE.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here