Travaux des infrastructures d’eau potable en Côte d’ivoire : les difficultés mises en exergue

0

La Côte d’ivoire est en plein travaux des infrastructures d’eau potable. Une visite guidée, le 28 avril 2019, sur le chantier a permis de mettre en exergue les difficultés rencontrées. Ainsi, le ministre de l’Hydraulique, Tchagba Laurent qui a visité les infrastructures d’eau potable le dans la commune de Yopougon en présence du ministre de la Construction, Bruno Nabagné Koné s’est montré peu satisfait.

Tchagba Laurent a dit être venu s’imprégner du dispositif d’alimentation en eau potable et relever les difficultés des champs captant. Selon lui, la commune de Yopougon est alimentée de trois usines de traitement d’eau potable auxquelles sont rattachés des sites de captage d’eau souterraine. « L’approvisionnement en eau potable de la commune de Yopougon se fait à partir de trois champs à savoir le champ captant de zone ouest.

Il comprend 10 forages qui ont été mis en place entre 1967 et 1984. Le champ captant de Niangon 1 situé en contrebas de la zone industrielle comportant 13 forages dont 12 pour une production journalière de 50.000 mètre cube et le champ captant de Niangon 2 comportant 12 forages dont 10 fonctionnels pour une production journalière de 35000 mètres cube.

Les unités de production des champs captant de Niangon 1et 2 produisent un cumul de 85000 mètres cubes d’eau potable par jour. Ce qui représente 68,8% des besoins moyens de la commune de Yopougon et environ 15,2% de la production d’Abidjan.

Les inondations récurrentes à chaque saison des pluies avec pour conséquence la mise en arrêt de forage pour cause de submersion, les risques de pollution des eaux de la nappe dans la zone captage dû à des fosses septiques des habitations spontanées qui se sont créées, l’occupation du périmètre de protection rapprochée du champ captant par des constructions et diverses autres activités, constituent des sources de difficultés » , a-t-il indiqué.

Moctar FICOU / VivAfrik                     

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here