Malawi : un accord de codéveloppement signé au profit du barrage de Mpatamanga

0

La centrale hydroélectrique de 258 mégawatts (MW) sur le fleuve Shire prendra bientôt son envol grâce à un accord de codéveloppement signé entre la Société financière internationale (SFI) et le Malawi. Cette coopération se fera par le biais du Fonds InfraVentures mis en place par le membre du groupe de la Banque mondiale.   

Le fonds doté d’un capital de 150 millions $ a pour objectif d’augmenter le nombre de projets bancables dans les pays en voie de développement. Le projet bénéficiera également de l’appui de l’initiative Power Africa et du développeur hydroélectrique SN Power AS.

Dénommée barrage de Mpatamanga, la centrale hydroélectrique aura une capacité de 258 MW. Le processus de sélection de son développeur sera mené par le gouvernement malawite. Cette centrale permettra d’améliorer significativement la puissance électrique du pays qui est actuellement d’environ 350 MW.

Cependant, ses effets pourraient être amoindris. En effet, le pays dépend déjà à plus de 90% de l’hydroélectricité pour la satisfaction de ses besoins énergétiques. Une dépendance qui, combinée aux vagues de sécheresse qui secouent régulièrement la région d’Afrique australe, provoque régulièrement des déficits énergétiques. Une situation qui a conduit le Malawi à entamer des démarches afin d’importer 200 MW d’électricité depuis le Mozambique et l’Afrique du Sud.

Moctar FICOU / VivAfrik                 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here