Vers la construction d’une centrale solaire de 900 MW au Zimbabwe

0

Le projet de politique sur les énergies renouvelables zimbabwéen, qui vise à atteindre 1 000 mégawatts (MW) d’ici à 2025 constitue une stratégie clé pour réaliser d’ambitieux chantiers dans le pays tels que ses objectifs de développer une économie à revenu intermédiaire et de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 33% d’ici à 2030. Tout cela présente un grand potentiel pour le secteur des énergies renouvelables au Zimbabwe.

Le pays peut compter sur la compagnie américaine Labacorp Power Company qui a fait part de son intention de construire une centrale solaire de 900 MW au Zimbabwe. Il a fait part de cet intérêt par le biais de la compagnie locale Craft Properties avec laquelle il est entré en collaboration. Les deux associés devraient faire une présentation détaillée du projet d’ici le mois de juillet prochain.

La centrale est prévue pour céder sa production au réseau électrique national une fois entrée en service. « Nos partenaires nous ont demandé, le 12 avril dernier, de préparer une présentation à l’intention du gouvernement zimbabwéen pour la réalisation de la méga centrale solaire de 900 MW », a affirmé Kudakwashe Taruberekera, le directeur exécutif de Craft Properties.

Les deux compagnies envisagent de se charger de la mobilisation de toutes les ressources aussi bien humaines que financières nécessaires à la construction de la centrale.

L’accès national à l’électricité au Zimbabwe est estimé à 40 % avec des zones rurales à 19 %. Selon le recensement de 2012, 68 % de la population vit dans les zones rurales et la principale source d’énergie est le bois de chauffage.  Avec une puissance installée de 2 342 MW comprenant 55 % d’énergie thermique et 45 % d’hydroélectricité, le pays n’est pas en mesure d’utiliser ses capacités en raison de l’accès limité à l’eau et au combustible ainsi que du vieillissement des équipements.

Le Zimbabwe utilise actuellement 1 471 MW et ne subit pas de délestage car l’énergie est importée de la Zambie voisine, de l’Afrique du Sud et du Mozambique. La centrale hydroélectrique de Kariba et la centrale au charbon de Hwange (charbon) sont les principaux producteurs d’électricité, les producteurs indépendants (IPP) y contribuant à hauteur de 12 MW.

Toutefois, il convient de noter que, mis à part la monnaie étrangère utilisée pour les importations, la base industrielle du pays n’est plus au même niveau qu’avant, compte tenu de la récession économique de ces dernières années.

Moctar FICOU / VivAfrik              

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here