Les administrations et les établissements publics jaugés sur leur efficacité énergétique

0

Le Maroc abrite un atelier organisé par la Société d’investissements énergétiques (SIE) en collaboration avec le ministère de l’Energie, des Mines et du Développement durable ouvert lundi 15 avril 2019 au Centre d’Accueil et de Conférences de Rabat. Cette rencontre vise à statuer sur les travaux de l’exemplarité des administrations et des établissements publics dans le domaine de l’efficacité énergétique.          

L’engagement de l’Etat dans la dynamique de l’efficacité énergétique contribuera dans la prise de conscience des citoyens pour adopter des actions respectueux à l’environnement, a déclaré le ministre marocain de l’Énergie, des Mines et du développement durable, Aziz Rebbah. 

Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des orientations Royales, en vue de densifier et encourager la force d’exemplarité de l’Administration publique en recourant, autant que possible, aux énergies renouvelables et en maximisant l’efficacité énergétique dans les administrations et les établissements publics.

Selon le ministre, la société avec toutes ses composantes est concernée par cette question pour plusieurs raisons notamment la baisse de la facture électrique, laisse-t-il entendre ajoutant que la politique énergétique au Maroc a vu la mise en place du programme de mise à niveau énergétique des mosquées et l’installation d’équipements permettant de réaliser des économies en énergie au niveau de l’éclairage public.

C’est une occasion qui a permis de développer une réflexion sur les efforts déployés par le ministère, afin d’exploiter le potentiel en matière d’efficacité énergétique que recèle le Maroc et les réformes  contenues pour le renforcement de l’efficacité énergétique dans les secteurs du transport, de l’industrie, du bâtiment, de l’agriculture et l’éclairage public confinés dans la stratégie énergétique lancée en 2009. C’est ce qui, a fortiori, permet cet atelier d’entreprendre des mesures cognitives pour objectiver et faire partager la vision du ministère qui compte rendre opérationnelle la démarche, l’exemplarité de l’administration et les institutions publiques. Et de surcroit présenter l’action des établissements relevant du ministère, concernés par l’efficacité énergétique, notamment en matière d’accompagnement technique pour l’élaboration, le suivi et l’évaluation des programmes d’efficacité énergétique.

Pour sa part, e directeur général de la SIE, Ahmed Baroudi, a évoqué l’importance de l’encadrement et la formation destinés aux responsables communaux et régionaux dans les différents établissements concernés, comme les architectes, les agences urbaines, les communes, et les services externes. Cette rencontre a tenu pour objectif la vulgarisation des techniques et démarches de contrôle, ainsi que le suivi des projets et leur conformité au RGC, en appliquant les exigences en termes d’efficacité énergétique.

Moctar FICOU / VivAfrik             

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here