La 2ème phase du programme ESRES enclenchée au Somaliland

0

Les autorités du Somaliland ont senti la nécessité de démarrer l’exécution de la 2ème phase de leur programme d’accès à une énergie propre et abordable. Baptisé Energy Security and Resource Efficiency (ESRES), ce programme octroie une énergie renouvelable, propre et bon marché aux populations de ce pays. Il est financé par le Royaume-Uni et mené par le ministère de l’énergie et des mines du territoire autonome. L’ESRES vise à faire baisser le coût de l’énergie en diversifiant le mix énergétique et en renforçant la sécurité énergétique.

Dans la seconde phase qui est mise en œuvre entre 2018 et 2021, les investissements dans les énergies renouvelables seront étendus grâce au Fonds du Somaliland pour les énergies renouvelables (SREF). Cette deuxième phase sera mise en œuvre en partenariat avec les fournisseurs locaux.

Le Somaliland a l’un des tarifs d’électricité plus élevés au monde. Alors que le reste du monde paie en moyenne 15 à 30 cents le kilowattheure, les habitants de Hargeisa paient un dollar par KWh. Les prix élevés de l’énergie et l’absence d’un cadre de politique énergétique ont bloqué la concurrence et étouffé l’investissement dans le secteur privé de l’énergie dans la région. Les investisseurs ont peu confiance dans tout rendement financier à long terme en raison d’une réglementation limitée.

Les hommes d’affaires locaux se plaignent fréquemment que des factures d’énergie élevées font que peu de produits sont fabriqués dans le Somaliland, donnant aux importations étrangères un avantage concurrentiel inégal.

Rappelons que, dans sa phase 1 qui a été déroulée entre 2015 et 2018, le programme avait permis la mise en place d’une politique et d’un cadre réglementaire approprié. Six mini-centrales hybrides solaire-thermiques ont été également implantées et sont déjà en service.

Moctar FICOU / VivAfrik             

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here