Londres abritera un sommet sur les obligations vertes en Afrique

0

Le sommet sur les obligations vertes en Afrique (en anglais = Africa green bonds summit = (AGBS) sera organisé à Londres, la capitale de l’Angleterre et du Royaume-Uni du 7 au 8 novembre 2019. La première édition de l’AGBS a pour objectif de rassembler les acteurs du secteur de la finance verte afin de stimuler l’émission d’obligations vertes en Afrique.

Hormis ce but, le sommet sur les obligations vertes en Afrique vise à promouvoir les mesures permettant de faciliter la disponibilité des investissements verts. Pour ce faire, il faudra mettre en relation des émetteurs d’obligations et les porteurs de projets. Le salon des obligations vertes va également permettre aux porteurs de projets verts et aux entrepreneurs n’ayant pas de projets bancables et étant à la quête de financements, d’entrer en contact avec de potentiels investisseurs.

Plusieurs personnalités sont attendues à ce rendez-vous. Parmi elles, les investisseurs, les décideurs politiques, des régulateurs et d’autres acteurs du marché de la finance verte. Lors de cet événement, les experts vont échanger sur les opportunités, les risques et les défis liés aux marchés des obligations vertes en Afrique.

Les assises de Londres vont aussi permettre aux participants d’explorer les possibilités d’investissement dans divers secteurs comme celui des énergies renouvelables, celui de l’efficacité énergétique, dans le domaine lié à la gestion de l’eau, à la conservation de la biodiversité, à la gestion des déchets, le transport propre, le développement urbain et la liste est loin d’être exhaustive. 

Le sommet sur les obligations vertes en Afrique donnera l’opportunité aux experts de débattre sur plusieurs thématiques :

–         Rôles des décideurs africains dans l’expansion des marchés des obligations vertes ;

–         Marché émergent des obligations vertes en Afrique ;

–         Financement des infrastructures vertes en Afrique (Études de cas et projets) ;

–         Risques et stratégies efficaces de gestion des risques ;

–         Considérations pour les investisseurs en obligations vertes en Afrique ;

–         Perspectives des émetteurs ;

–         Meilleures pratiques en matière de rapports d’impact.

Si l’on se fie aux organisateurs, le sommet des obligations vertes en Afrique de Londres réunira 200 délégués et près de 30 experts du domaine. Pendant 48 heures, les participants auront droit à 12 séances plénières, 10 heures de réseautage et plus de 100 heures de rencontres d’affaires.

Les inscriptions pour prendre part au sommet sont disponibles via le lien suivant : http://www.africagreenbondssummit.com/register-interest.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here