Accès à l’eau et à l’électricité en Afrique : Engie lance un appel à projets

0

Le continent africain peine à assurer sa population une eau potable suffisante et une énergie en qualité et en quantité. Sachant que la consommation mondiale d’eau doublera d’ici à 2030 et que la demande de l’accès à l’électricité reste croissante, Engie Africa compte rendre ces deux ressources plus accessibles particulièrement en Afrique. La firme française recherche à cet effet des jeunes porteurs de solutions consacrées à ces domaines, lançant du 6 mai au 6 juin 2019 l’appel à projets.

En termes plus précis, la filiale Afrique d’Engie a récemment lancé un appel d’offres à l’intention des startups qui proposent de nouvelles technologies ou des services innovants dans le secteur de l’eau et de l’électricité en Afrique subsaharienne. L’objectif visé par le géant français est de booster l’accès à l’énergie électrique et à l’eau potable dans cette partie du continent noir où au moins 600 millions de personnes n’ont pas accès à l’électricité tandis que 17% de la population urbaine y est privée d’eau potable.  

En outre, à travers cette initiative, Engie Afrique vise à soutenir et accompagner le développement de l’Afrique subsaharienne grâce aux solutions qui facilitent la fourniture rapide et efficace de l’eau ainsi que de l’électricité dans la région à un prix accessible par toutes les couches sociales. Ces solutions devront faire usage des possibilités offertes par le numérique et être adaptables dans d’autres zones géographiques.

Plusieurs critères sont visés dans les projets soumis à l’intention des startups. Ces critères impliquent :

–   le caractère innovant de la solution ;

–   le niveau technologique ;

–   l’efficacité énergétique (idéalement labellisée) ;

–   la maturité du projet (la solution doit exister physiquement, pas seulement au stade du concept) ;

–   la cohérence du modèle économique proposé ;

–   la faisabilité / viabilité économique;

–   et la possibilité de lancement rapide du projet / facilité de mise en œuvre.

Selon les initiateurs du projet, les solutions retenues vont bénéficier de prime à bord un financement pour la période test pendant laquelle le lauréat devra mettre à l’épreuve l’efficacité de la solution qu’il propose. Si les résultats sont concluants, Engie Afrique participera ensuite techniquement et financièrement au développement de la solution.

L’énergie hors-réseau est, aux yeux de la filiale Afrique d’Engie, un moyen efficace de lutte contre le déficit énergétique qui plombe le développement du continent africain. D’après les estimations de la compagnie, « le potentiel des solutions hors réseau permettra de donner accès à une électricité verte à 30 millions de personnes d’ici à 2025. »

En plus de cette offre, Engie Africa recherche également des startups qui proposent de nouvelles technologies et des services pour développer la cuisson électrique dans les zones rurales isolées d’Afrique subsaharienne.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here