Rachat d’électricité renouvelable auprès des particuliers : le Sénégal pourrait copier le modèle tunisien

0

Le Sénégal n’écarte pas la possibilité d’importer la politique de renforcement de la capacité de production énergétique pratiquée en Tunisie. C’est dans cette perspective qu’une équipe d’experts a été dépêchée dans ce pays d’Afrique du nord pour s’imprégner de la phase pilote d’achat de surplus de la production d’énergie d’origine renouvelable actuellement mise en œuvre par le pays.

A rappeler que ce projet a été rendu possible en Tunisie grâce à l’adoption d’un décret y relatif en août 2016, et mettant en application la loi de 2015 relative aux énergies renouvelables. Ces textes permettent aux personnes produisant de l’énergie renouvelable à des fins d’autoconsommation, de céder leur surplus de production au réseau électrique. Cela, à condition bien sûr d’être raccordé au réseau électrique et de vendre cette énergie en exclusivité à la compagnie électrique nationale (STEG) en vertu d’un contrat signé avec elle. La capacité des installations individuelles est également réglementée par la loi.

Visiblement séduit par cette politique de promotion des énergies renouvelables, le Sénégal pourrait la reproduire dans le cadre du projet de promotion d’un marché d’électricité respectueux du climat dans la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) mise en œuvre en partenariat avec la GIZ. Le projet à son tour, s’inscrit dans un programme régional dénommé ProMERC et ayant pour objectif une meilleure gouvernance du secteur des énergies renouvelables et de l’efficacité dans les pays de la CEDEAO.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here