L’avenir de l’industrie énergétique de l’Afrique discuté au Cap

0

En marge du sommet de la semaine africaine du pétrole (AOW) qui se tiendra du 4 au 8 novembre 2019 au Cap en Afrique du Sud, les ministres vont échanger sur les stratégies nationales, de la compétitivité souveraine, de l’octroi de licences et de la finalisation des appels d’offres. C’est le consensus trouvé par dix-sept (17) ministres issus des plus grands pays producteurs d’énergie d’Afrique comme le Nigeria, la Guinée équatoriale et la Tunisie. Ces pourparlers ont pour but de créer des partenariats pour leurs secteurs énergétiques.

Un communiqué de presse renseigne à cet effet que, « compte tenu des pressions croissantes exercées sur les États souverains pour qu’ils mettent en place des environnements d’exploitation attrayants, les ministres présenteront en détail leurs stratégies en matière d’hydrocarbures à plus de 1 500 cadres supérieurs de l’ensemble de la chaîne de valeur amont, y compris les CPN, les CPI, les opérateurs indépendants, la communauté des géosciences, les entreprises de service, les EPC et le monde financier ».

Les ministres attendus sont entre autres, Slim Feriani, ministre Tunisien de l’Energie, qui rejoindra pour la première fois dans l’histoire d’AOW les représentants gouvernementaux à la tribune ; Irene Muloni, ministre Ougandais de l’Energie et du développement minéral ; Gabriel Mbaga Obiang Lima, ministre des Mines, de l’Industrie et de l’Energie de la Guinée Équatoriale ; Emmanuel Ibe Kachikwu, ministre d’État chargé des ressources pétrolières du Nigéria et la liste est loin d’être exhaustive.

« Outre ceux déjà mentionnés, les ministres de l’Afrique du Sud, de la République du Congo, de la République centrafricaine, de Djibouti, du Burkina Faso, de la Guinée, de la Gambie, du Mali, de la Zambie, du Rwanda et du Tchad prendront également la parole au cours de cette manifestation », ajoute le communiqué.

S’agissant de la Semaine africaine du pétrole, le document indique : « la Semaine africaine du pétrole est le principal événement pétrolier et gazier du continent, avec plus de 1 500 dirigeants influents venus du monde entier pour négocier de nouveaux contrats. La communauté mondiale de l’E&P – gouvernements, CPN, compagnies pétrolières internationales, acteurs indépendants, investisseurs et fournisseurs de services – est réunie ici comme nulle part ailleurs. Cet événement unique en son genre est un carrefour d’échanges et de création de réseaux avec les décideurs de haut niveau ».

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here