Le gouvernement allemand bloque l’aide destinée aux réfugiés Ougandais

0

C’est un coup de massue qui s’abat sur les têtes des réfugiés arrivant en Ouganda, en provenance de zones de conflits frontalières. En effet, suite aux soupçons de fraude impliquant de nombreux fonctionnaires ougandais, le gouvernement allemand a bloqué un financement de 106 millions $ en faveur de l’Ouganda. C’est ce qu’a annoncé Albrecht Conze, ambassadeur allemand près l’Ouganda. Selon le diplomate, ce financement devait être accordé dans le cadre d’un plan d’aide à ces personnes.

L’Allemagne devient le deuxième pays à suspendre son financement en faveur de l’Ouganda après le Royaume-Uni notamment en raison de ce scandale.

Rappelons qu’en 2018, une enquête des Nations unies révélait que des fonctionnaires ougandais avaient mis en place un système frauduleux d’augmentation du nombre de réfugiés dans le pays, d’environ 300 000 personnes, en complicité avec des fonctionnaires du Haut-commissariat aux réfugiés (HCR). Ce système avait conduit au détournement de plusieurs millions de dollars initialement destinés aux réfugiés.

« Nous ne distribuerons plus de fonds tant que ceux qui avaient été identifiés à l’époque ne seront pas traduits en justice et qu’ils n’auront pas répondu aux allégations qui ont été faites à l’époque », a déclaré l’ambassadeur Conze déplorant la lenteur des réactions des autorités.

A signaler que le pays enclavé d’Afrique de l’Est regorge plus de réfugiés en Afrique, avec environ 1,3 million de réfugiés provenant majoritairement du Soudan du Sud et de la RDC. Les autorités ougandaises misent sur principalement sur les financements des bailleurs de fonds internationaux pour faire face à cet afflux de personnes. Le volume de leurs investissements est estimé en 2017 à près de 350 millions $ en faveur du pays.

Moctar FICOU / VivAfrik                 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here