Sénégal : bientôt une loi sur la répartition des revenus issus de l’exploitation des ressources pétrolières

0

Le Chef de l’Etat Sénégalais, Macky Sall, a profité du conseil des ministres tenus exceptionnellement jeudi 6 juin 2019 en raison de la fête de Korité célébrée le mercredi dernier pour rappeler au gouvernement son attachement prioritaire à la préservation durable, ainsi qu’à l’exploitation optimale et transparente de nos ressources naturelles.

Suffisant pour le frère ainé d’Aliou Sall, enfoncé par la BBC dans l’affaire Petro-Tim, d’indiquer « l’urgence d’introduire dans le circuit législatif, le projet de loi portant répartition des revenus issus de l’exploitation des ressources pétrolières avec la prise en compte des générations futures ».

Le président de la République a rappelé au gouvernement, dans le communiqué de presse sanctionnant le Conseil des ministres, « son attachement prioritaire à la préservation durable, ainsi qu’à l’exploitation optimale et transparente de nos ressources naturelles ».

Il a également confirmé et rappelé sa décision d’élargir le Comité d’Orientation Stratégique du Pétrole et du Gaz (COS-PETRO-GAZ) aux représentants de la société civile et de l’opposition.

Macky Sall avait donné auparavant des assurances quant à la « bonne gestion future » des ressources pétrolières et gazières, en rappelant les mesures mises en place depuis trois ans, parmi lesquelles la création du Comité d’Orientation Stratégique du Pétrole et du Gaz (COS-PETROGAZ) et la création d’un Institut national du pétrole et du gaz pour former les meilleures ressources humaines.

Il a assuré qu’il ne se laissera pas divertir par les « forces déstabilisatrices basées » à l’intérieur et à l’extérieur après la diffusion par la BBC dimanche soir d’un documentaire intitulé « Un scandale à dix milliards de dollars », une affaire visant Aliou Sall, son frère cadet.  

Rappelons que, selon la BBC, des taxes dues à l’Etat du Sénégal par la société pétrolière Franck Timis auraient été versées à une société privée dénommée Agitrans qui appartiendrait à Aliou Sall, le frère du président sénégalais Macky Sall. Ces allégations sont fermement rejetées par le gouvernement qui a « rétabli la vérité » dès mercredi dernier sur « la gouvernance des ressources pétrolières et gazières » après la prière de l’Aïd el fitr ou Korité.

Macky Sall a fait part de sa volonté de « préserver nos massifs forestiers et de renforcer les actions de contrôle, d’exploitation de nos forêts à travers une application rigoureuse et inclusive du code forestier et la relance pragmatique des campagnes de reforestation ». Il a instruit, à ce sujet, le ministre de l’Environnement et du Développement durable de prendre toutes les dispositions utiles pour une bonne préparation de la journée de l’arbre.

Enfin, le communiqué du conseil des ministres s’est intéressé à la campagne agricole 2019-2020. Sur ce point précis, le chef de l’Etat a instruit à son gouvernement « de prendre toutes les mesures nécessaires, à la mise en place préventive et transparente des dispositifs et mécanismes de cession, de supervision, de contrôle et de distribution des semences et engrais subventionnés par l’Etat. A cet effet, il a demandé au Ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural de lui faire parvenir un rapport hebdomadaire sur la distribution des intrants et du matériel agricole ».

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here