Une réunion sur le pétrole et le gaz prévue en Guinée Equatoriale en octobre

0

Malabo, la capitale de la Guinée Équatoriale, va abriter une journée de réunion sur le pétrole et le gaz pour les sociétés de services les 1er et 2 octobre 2019. Ce sommet vise à renforcer la coopération entre les entreprises africaines, encourager le développement d’un contenu africain fort et promouvoir les opportunités de co-entreprise.

Si l’on se fie au ministre Equato-guinéen des Mines et des Hydrocarbures, Gabriel Mbaga Obiang Lima, il s’inscrit dans le cadre de l’Année de l’énergie et se concentrera sur l’exploration des opportunités et des transactions entre sociétés de services, qui sont le pilier du développement de capacités africaines fortes au travers de la chaîne de valeur.

« Nous invitons toutes les sociétés pétrolières nationales et les sociétés de services publiques et privées à se rendre à Malabo en octobre pour la Journée du pétrole et du gaz. Ce sera une plate-forme clé pour le dialogue et les accords au moment où les entreprises africaines comprennent enfin la nécessité de travailler ensemble », a indiqué le ministre.

Pour qui, cette rencontre fait suite au succès du congrès et l’exposition Cape VII en avril dernier. La prochaine cérémonie sera une occasion pour les autorités du ministère des Mines et des Hydrocarbures de la Guinée Equatoriale de poursuivre le déploiement de l’initiative de l’Année de l’énergie. Gabriel Mbaga Obiang Lima a lancé, à cet effet, un appel au renforcement de la coopération africaine en énergie.  

Dans cette même logique, M. Lima a effectué une visite à São Tomé et Príncipe afin discuter de la coopération énergétique dans le golfe de Guinée, notamment sur des questions d’exploration et de développement, des opportunités offertes par les gisements de pétrole et de gaz et sur la monétisation du gaz. « Nos deux pays partagent une histoire de coopération qui ne cesse de se renforcer. Nous devons explorer d’éventuelles campagnes de forage dans nos eaux et construire un avenir commun de prospérité », a expliqué le responsable Equato-Guinéen. 

Gabriel Mbaga Obiang Lima a également pris part à la conférence sur le pétrole et le gaz en Angola à l’invitation du ministre angolais des Ressources minérales et du Pétrole, Diamantino Azevedo à Luanda la semaine dernière.

« Nos compagnies pétrolières nationales dorment et devraient s’engager à explorer mutuellement des opportunités et des projets de co-entreprise en Afrique », a d’emblée lancé M. Lima. « Nous devons réunir les compagnies nationales et les sociétés de services. La Guinée équatoriale s’appuiera sur la plate-forme créée par l’Année de l’énergie pour favoriser ce dialogue », a-t-il soutenu devant un parterre d’investisseurs et d’acteurs de l’industrie énergétique africaine et mondiale.

M. Lima a, enfin, profité de son allocution pour réitérer son appel à l’action auprès des sociétés pétrolières et des gouvernements africains.                

Moctar FICOU / VivAfrik  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here