Sénégal : une opération de reboisement lancée le long de la corniche de Dakar

0

La célébration de la journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse, le 17 juin 2019, a été l’occasion pour des particuliers de lancer une opération de plantation d’arbres au bord de la corniche de la capitale sénégalaise, qui donne sur l’océan Atlantique. La zone est une autoroute urbaine, souvent saturée aux heures de pointe.

Au total, 500 jeunes arbres seront enfouis dans le sol dès la première pelletée de terre. Un jeune cocotier va remplacer la souche d’un palmier. « On a ramassé toutes les ordures. Après on a creusé un trou. C’est un peu dur, ce n’est pas facile, on s’exerce », raconte Tierno Mamadou Diallo, 20 ans, l’un des jardiniers.

Le travail sera effectué par des jeunes en réinsertion. Ils sont d’abord mobilisés pour un an, puis ceux qui le veulent peuvent « continuer à reboiser tout le long du littoral » et s’occuper de « l’entretien et l’arrosage », détaille Faty Diop, de l’association Village pilote.

Il « y a plus qu’urgence. Si on fait une vision assez haute de Dakar, Dakar n’a presque plus d’arbres. Donc voilà, c’est le premier pas, la première pierre, le premier arbre à l’édifice de notre objectif ‘’Dakar vert » », a soutenu Mara Baalbaki, une femme d’affaires sénégalaise à l’initiative du projet.

Le ministre de l’Urbanisme, Abdou Karim Fofana, est venu planter et baptiser un arbre. « C’est votre arbre, il y aura votre nom, monsieur. Vous avez une responsabilité vis-à-vis de lui maintenant », lui lance Mara Baalbaki. Le projet est intégralement financé par des fonds privés. Ce qui « permet aussi d’avoir l’appropriation et le suivi, ce n’est pas évident pour l’administration sénégalaise », explique Abdou Karim Fofana.

Le ministre assure également que l’État a également « un programme ville verte qui commence à s’occuper de notre ville ».

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here