Le PAM à la rescousse des populations déplacées d’Ituri (RDC)

0

Hervé Verhoosel, porte-parole du programme alimentaire mondial (PAM) a indiqué que son institution compte tripler son aide en faveur des populations déplacées d’Ituri en République démocratique du Congo (RDC).

Grâce à ce nouvel objectif, l’agence onusienne envisage d’assister plus de 300 000 personnes déplacées, contre environ 116 000 actuellement. L’institution envisage également de mobiliser 155 millions $, d’ici à la fin de l’année, pour assurer ses opérations dans la région, qui est également touchée, depuis plusieurs mois, par une nouvelle flambée de l’épidémie Ebola.

Si l’on fie au responsable qui s’exprimait à Genève, cette décision vise à résorber la crise de malnutrition qui sévit dans le pays d’Afrique centrale. Avec plus de 13 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire, dont 5 millions d’enfants, la crise alimentaire sévissant en RDC est la plus importante au monde, après celle au Yémen.

Plusieurs facteurs expliquent l’existence de cette crise alimentaire. Parmi elles l’on peut retenir la propagation des conflits, les déplacements, les prix élevés des denrées alimentaires et le manque de revenus des ménages dans un pays qui compte plus de 60 millions de pauvres.

Pour rappel, le mois dernier, la Banque mondiale indiquait qu’elle allouerait près de 500 millions $ pour financer un programme de lutte contre la malnutrition, dans un pays où près de 42 % des enfants sont touchés par le phénomène.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here