Le Malawi évalue la reconstruction post-catastrophes naturelles à plus de 381 millions $

0

Le Malawi qui a évalué le montant nécessaire pour la reconstruction post-catastrophe naturelle dont il a été victime il y a quelques temps et réalisée pour le compte de l’année en cours a estimé cette somme à 290 milliards de kwachas malawites (plus de 381 millions $).  

Pour réaliser ces estimations, les experts se sont basés sur la valeur des biens détruits, le coût de l’amélioration de leur qualité, la modernisation technique, la relocation, les mesures de réduction des risques de catastrophe, ainsi que l’environnement pour la reprise des activités socio-économiques.

Les partenaires au développement du pays sont invités accompagner le Malawi dans cette œuvre de reconstruction. C’est ce qu’a indiqué Everton Chimulirenji, vice-président de la République du Malawi également en charge de la gestion des risques de catastrophes lors de la séance de présentation de cette estimation.

L’engagement du gouvernement vise à améliorer la résilience à de tels événements, à améliorer la qualité des constructions et à intégrer des stratégies visant à renforcer sa capacité de réponse à de tels événements et à minimiser leur impact, a souligné M. Chimulirenji.

« Nous avons besoin de répondre ensemble, comme une nation et de tirer des leçons des effets de ces désastres. Le gouvernement est engagé à restaurer le cadre de vie des populations qui ont dû se déplacer à l’intérieur du pays », a-t-il affirmé.

Le gouvernement a d’ailleurs lancé un appel à la solidarité à ses citoyens. Appel auquel plusieurs institutions, partenaires et individus ont déjà répondu, permettant la mobilisation de près de 8 millions $.

Rappelons qu’en mars dernier, le pays a été touché par le cyclone Idai qui a détruit environ 1 400 habitations et touché directement plus de 922 000 personnes. Ce cyclone combiné à la forte pluviométrie enduré par le pays en janvier 2019 a donné lieu à des inondations.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire