Afrique : les secteurs privés et publics invités à renforcer les formations dans le domaine des énergies renouvelables

0

C’est dans une étude publié le 19 juillet 2019 par Power for All, une ONG du secteur de l’énergie, qu’il est démontré que le secteur des énergies renouvelables a un potentiel à fournir des milliers d’emplois en Afrique. Pour cela, la préparation de la main-d’œuvre locale est cruciale pour saisir l’occasion. Le rapport appelle les acteurs des secteurs privés et publics à intensifier les formations dans ce domaine.

L’étude qui s’est focalisée sur le Nigéria et le Kenya en Afrique, et sur l’Inde en Asie, révèle que les entreprises de ce secteur peinent à recruter étant donné qu’ils proposent des emplois à long terme, qualifiés et à revenu moyen. Il serait donc opportun d’investir des ressources dans la formation pour atténuer les difficultés de recrutement en créant une main-d’œuvre qualifiée.

En soutenant cette idée, Rebekah Shirley, responsable de la recherche pour Power for All et co-auteur de l’étude, estime que les gouvernements et les institutions financières devraient accroître leur soutien à la formation des techniques des jeunes.

Déjà, les énergies renouvelables à elles seules emploient 11 millions de personnes dans le monde, mais seulement 2% de ces emplois sont en Afrique subsaharienne (à l’exclusion de l’Afrique du Sud).

Pour rappel Greenpeace estime que le secteur de l’énergie pourrait employer 41 millions de personnes dans le monde d’ici 2025.                     

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here