La société canadienne Trigon Metals finance ses opérations de cuivre en Namibie

0

C’est désormais officiel. L’entreprise canadienne Trigon Metals a révélé mardi 24 septembre 2019 la clôture d’un placement privé qui lui a permis de lever 1,36 million $ pour ses activités sur le cuivre en Namibie portant son émission totale à 13,6 millions d’unités (action + bon de souscription) pour un prix unitaire de 0,10 $.

Les autorités de la compagnie Trigon Metals comptent utiliser le produit du placement, pour financer les premiers travaux de mobilisation sur le site de son projet namibien Kombat, examiner des opportunités d’acquisitions stratégiques et à des fins générales de besoins en fonds de roulement.

La société a conclu, plus tôt cette année, un accord de coopération avec la compagnie chinoise Xinhai Mining Technology qui a accepté d’investir dans le projet Kombat, en échange d’être choisi pour le contrat EPC des opérations à ciel ouvert de la mine. Xinhai a visité le site en mai dernier et travaille actuellement pour optimiser les méthodes d’opération.

La mine Kombat est l’une des mines de cuivre les plus importantes de Namibie. L’exploitation minière a débuté en 1962 et s’est poursuivie jusqu’en 2008, avec une production de 12,46 millions de tonnes de minerai titrant 2,6 % de cuivre. Le projet a été placé en régime de maintenance et entretien en raison de la faiblesse des prix du cuivre, et n’a été racheté par Trigon Metals qu’en 2012.     

Moctar FICOU / VivAfrik   

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here