Innovation : Le Maroc lance son 1er nanosatellite dans l’espace

0

La Fondation Britannique (KSF Space) a annoncé le lancement réussi de trois petits satellites CubeSat /Nano-satellites à partir de la Pologne. La mission s’est déroulée en toute sécurité dans le cadre de la coopération entre un groupe d’universités de l’Inde, de la Pologne, du Royaume-Uni et du Maroc. Le but du nanosatellite marocain est de surveiller les changements climatiques dans plusieurs régions du monde, spécialement la méditerranée. Sur son site, KSF Space, a déclaré que ce projet de recherche avait été développé par des étudiants de l’UPF (Université Privée de Fès), du Centre de recherche spatiale et d’astronomie en Pologne, de l’Université de Madras MIT en Inde et le programme  NEP, renseigne infomediaire.net.

Rachid Yazami encourage la recherche scientifique et l’innovation au Maroc

Le physicien et inventeur marocain de la batterie au lithium, Rachid Yazami, a animé dernièrement à Fès, sa ville natale, une conférence sur le thème : «Les batteries au lithium, un défi du 21e siècle». Premier scientifique arabe à découvrir en 1980 l’anode graphite pour les batteries rechargeables au lithium, utilisées dans les Smartphones et les voitures hybrides, Rachid Yazami a affirmé que cette batterie au lithium, la meilleure qui existe actuellement dans le monde, pourrait être utilisée encore à l’horizon 2050. Concepteur d’une puce capable de recharger les batteries des Smartphones et des véhicules électriques en seulement dix minutes avec un maximum de sécurité, le scientifique franco-marocain Rachid Yazami a prôné l’encouragement de la recherche scientifique et de l’innovation au Maroc pour le développement des énergies renouvelables et propres, soulignant que le Royaume avec ses gisements de phosphates, de cobalt, le soleil et les usines d’automobiles pourrait lancer la fabrication des batteries au lithium. «Il suffit d’une bonne volonté pour que le Maroc, avec ses richesses minières et naturelles et sa stratégie énergétique, puisse renforcer sa compétitivité et sa position économiques au niveau africain», a-t-il indiqué. Au terme de cette conférence, chaleureusement applaudie par l’assistance, dont le consul général de France à Fès, des professeurs et des étudiants universitaires, le président de l’Université privée de Fès (UPF), Mohamed Aziz Lahlou, a annoncé que le nom du scientifique Rachid Yazami a été donné à la grande salle des conférences de l’université, avant de lui rendre hommage en lui offrant un trophée. Pour sa part, le président de l’association de Fès-Saïss, section de Fès, Hassan Slighoua, a présenté un magnifique trophée à l’éminent scientifique qui honore le Maroc et sa ville de naissance, Fès la savante, souligne lematin.ma.

Un trophée décerné au président du Groupe de réflexion sur le développement durable

Le président du Groupe de réflexion sur le développement durable (GRDD), Farid Zerrouq, a aussi gratifié le scientifique franco-marocain en lui décernant un trophée au nom du groupe. Très ému, Rachid Yazami, lauréat de plusieurs grands Prix internationaux, a souhaité que le prochain Prix Nobel de physique lui soit attribué pour honorer aussi bien le Maroc que la France, pays qui l’a adopté et aidé dans ses recherches scientifiques. Pour rappel, Rachid Yazami est né en 1953 à Fès. Son père était laitier. Il a fait ses études aux lycées Moulay Rachid et Moulay Driss à Fès, avant d’être admis à l’Institut Polytechnique de Grenoble (INP) en France où il a occupé le poste de directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Il occupe actuellement le poste de professeur en énergétique à Nanyang Technological University (Singapour). Le Pr Rachid Yazami, qui a animé des conférences dans plusieurs universités internationales, compte à son actif plusieurs brevets d’invention et de nombreux Prix et distinctions, dont le Wissam Al Kafaa Al Fikria qui lui a été décerné en 2014 par S.M. le Roi Mohammed VI. Il est Lauréat en 2014 du Prix Charles Stark Draper de la National Academy of Engineering (NAE, l’égal du Prix Nobel) et en 2018 du Prix «Innovation scientifique et technologique», dans le cadre de l’initiative «Takrim 2018», qui lui a été décerné au Koweït. Rachid Yazami est aussi titulaire en 2019 du Prix «Arab Investor Award» dans la catégorie «Application verte». Le Franco-Marocain Yazami a été élevé par la France au grade de Chevalier de la Légion d’honneur de la République française, ajoute le média.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here