Planète en danger, Thomas Makaya liste des solutions pour l’Afrique

0

Tout se dégrade autour de nous depuis quelques temps. Autant les valeurs fondamentales  chères à l’existence de l’homme sont foulées du pied. Autant l’homme a de moins en moins d’attention à l’égard  de ce qui régit sa vie sur terre. La Planète est menacée aux quatre coins du globe par un phénomène qui sévit à  l’échelle mondiale dénommé le réchauffement climatique. L’Afrique est loin d’en être épargnée. Elle en subit les incidences à plusieurs niveaux. Elles impactent sur la flore, la faune met à mal la biodiversité. Elles accentuent l’érosion marine. Les effets induits du changement climatique se font ressentir dans la fréquence pluviométrique avec un agenda  détraqué. Les saisons se confondent et les inondations deviennent fréquentes.  Les zones urbaines en proie à une pollution croissante et une insalubrité ambiante sont les plus touchées. Et ce sont les populations qui en font les frais, fragilisées qu’elles sont par les pathologies diverses qui en découlent. Fort de ce constat environnemental alarmiste le journaliste Thomas Makaya anciennement à la RTI Nostalgie et Onuci FM croit bon  d’interpeller l’opinion public pour une prise de conscience sur ces différents fléaux majeurs qui menacent la vie de l’espèce humaine, animale et végétale. D’où est né le concept d’un Grand Forum International de l’Ecologie. Top Green Actions For Africa prévu les 4, 5 et 6 mars 2020 à Abidjan. Placé sous l’Egide de l’Union Africaine et sous le Parrainage du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable ainsi que le Co Parrainage du Ministère de la Santé  et de l’Hygiène Public, indique abidjannews.over-blog.com.

Plusieurs pays attendus à cet événement

Plusieurs pays y sont conviés au nombre desquels le Rwanda la RDC, le Maroc, le Sénégal, le Kenya, la France, l’Allemagne, la Chine. Plusieurs experts de  l’environnement et du Développement Durable viendront débattre des problématiques environnementales majeures du moment. Les conférences panels  s’articuleront autour du thème : Environnement et Sécurité Agroalimentaire. Villes d’Afrique face aux Enjeux Ecologiques. Un Salon de l’Ecologie (Expo Ecolo) mettra l’accent sur les technologies innovantes et solutions intelligentes en matière écologique. Et enfin un volet Concours African Green Start Up Awards est greffé au concept unanimement apprécié. Cette compétition a pour but de détecter et de valoriser les jeunes créateurs africains porteurs de micro-projets verts innovants. Des récompenses sous forme de Prix seront décernées aux 5  finalistes. L’un des lauréats détenteurs du meilleur micro projet remportera la Distinction suprême soutenue par  l’UA et baptisée : Médaille Wangari  Mattai de la Bio -Diversité, un prestigieux Trophée en mémoire de la célèbre et fervente militante kényane de la cause des Arbres Prix Nobel de la Paix. Autant dire que la 1ere édition de Top Green Actions For Africa évènement inédit, périodique itinérant comporte un contenu riche et varié. Il faut souhaiter une forte adhésion éco citoyenne de tout un chacun. Très attendu également le soutien des partenaires institutionnels et privés au profit d’une initiative humanitaire et sociétale censée poser la problématique des Enjeux Ecologiques de demain pour une Afrique Verte et Durable, renchérit le média ivoirien.

Solutions innovantes pour la ville durable en Afrique : l’Afrique centrale en panne d’inspiration

L’appel à projets « Solutions innovantes pour la ville durable en Afrique », lancé par la DG Trésor le 14 mars 2019, a recueilli un vif succès. C’est le moins que l’on puisse dire au regard du nombre important de postulants observé pour cette initiative, cette compétition, soit un total de 226 candidatures reçues. L’autre grande leçon de cette initiative est que la sous-région a brillé par son amateurisme et son  infécondité lors de ce challenge. Seul le Cameroun a pu sauver l’honneur en compostant un ticket avec SANISPHERE, pour ses propositions relatives aux toilettes écologiques et autonomes pour la ville de Yaoundé au Cameroun. Qu’à cela ne tienne, l’initiative, « Solutions innovantes pour la ville durable en Afrique » s’inscrit dans la perspective du sommet Afrique-France 2020. Dans le sillage de cette rencontre, la Direction générale du Trésor a lancé un appel à candidatures pour sélectionner des projets innovants, portés principalement par des PME, dans le domaine de la ville durable en Afrique. 226 candidatures ont été reçues entre le 14 mars et le 14 juin, dates de lancement et de clôture de cet appel à projets, portant sur différentes thématiques telles que la mobilité, l’environnement, l’eau, la santé, le numérique, l’énergie, l’aménagement ou l’agriculture. Une première évaluation des propositions par un comité interministériel a permis de retenir 31 projets. Ces entreprises ont été invitées à une séance de pitch, les 26 et 27 septembre 2019, pour défendre leurs solutions. Le jury est constitué : des représentants de la DG Trésor, de la Direction du Budget, de l’Agence française de développement, du ministère de la Transition écologique et solidaire, du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et de l’Ademe, lit-on à conjonctureseconomiques.com.

Moctar FICOU / VivAfrik                                         

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here