Le Sénégal a officiellement signé la convention de financement pour la dépollution de la baie de Hann

0

Amadou Hott, ministre Sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération, messieurs Bertrand Walckenaer, Directeur délégué de l’Agence française de développement (AFD) et Alexandre Pointier, Directeur de l’AFD à Dakar ont procédé dimanche 17 novembre 2019 à Dakar à la signature de convention de financement pour la dépollution de la baie de Hann.

La cérémonie organisée à l’occasion du séminaire intergouvernemental franco-sénégalais à Dakar les 17 et 18 novembre de l’année en cours a également enregistré la présence de Agnès Pannier-Runacher, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Economie et des Finances de France, et de Irène Mingasson, Ambassadrice de l’Union européenne (UE) à Dakar, de Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Eau et de l’Assainissement du Sénégal…

Cette signature a été précédée par celle de la convention de contribution de l’Union européenne qui délègue la gestion de ses fonds à l’AFD.

D’un coût total de 79 Milliards de Francs CFA, environ 120 millions d’euros, cofinancé par l’Etat du Sénégal, l’Agence française de développement, la coopération néerlandaise RVO et l’Union européenne, le projet de dépollution de la baie de Hann consiste à la construction d’infrastructures de collecte et de traitement des eaux usées domestiques et industrielles, directement rejetées dans la mer sans traitement, et contribuer à la restauration de la qualité des eaux.

Par ailleurs, en perspective du Forum mondial de l’eau organisé à Dakar en 2021, le projet est un levier pour faire avancer la réforme en cours qui vise à introduire le principe « pollueur-payeur » à travers la mise en place d’une taxe contre la pollution et l’instauration d’une redevance d’assainissement pour les usagers raccordés au réseau.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here