Journée mondiale des toilettes : l’ONU prône pour l’utilisation des latrines et la réduction du taux de mortalité des enfants

0

L’Organisation des Nations unies (ONU) a retenu, depuis 2001, la date du 19 novembre de chaque pour célébrer la Journée mondiale des toilettes. Cette vise à réduire le taux de mortalité des enfants par le biais de la sensibilisation sur l’utilisation des latrines et de créer un programme de développement durable à l’horizon 2030.

La journée mondiale des toilettes de l’année en cours est célébrée ce mardi 19 novembre 2019 autour du thème : « Ne laisser personne de côté ». Cette journée qui vise à fonder une gestion durable des ressources en eau et en hygiène et une ardeur pour gérer la crise sanitaire universelle, est organisée pour garantir à tous l’accès à des toilettes sûres. Des personnes n’ont souvent pas d’autre choix que de déféquer en plein air ou de partager des toilettes rudimentaires avec de nombreuses autres personnes.

L’on considère qu’une personne dispose de services d’assainissement hygiéniques lorsqu’elle ne partage pas ses installations sanitaires avec d’autres ménages et qu’elle ne risque pas d’entrer en contact avec des excréments. Selon les estimations de l’ONU, les services d’assainissements inadéquats causent chaque année 432 000 morts.

La même institution rappelle, dans un rapport que 297 000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque année de diarrhée pour avoir bu de l’eau insalubre ou par manque de services d’assainissement. Aussi, 4.2 milliards de personnes vivent sans installations sanitaires et 673 millions de personnes dans le monde défèquent en plein air.

Moctar FICOU / VivAfrik                       

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here