Sénégal : un forum sur la QHSE de l’OVSEO organisé le 12 décembre prochain à OSIWA

0

L’Observatoire des valeurs sociétales et éthiques des organisations (OVSEO) va organiser, le 12 décembre 2019 à la salle de conférence d’OSIWA, à partir de 9 heures, « un forum sur la Qualité, hygiène, sécurité et environnement (QHSE) axé sur l’amélioration continue de nos entreprises en terme de respect des normes sénégalaises beaucoup plus adaptées à notre contexte en premier lieu et des normes internationales pour une ouverture aux marchés extérieurs », renseigne communiqué de cette structure parvenu à VivAfrik.

L’OVSEO soucieuse de la mise en œuvre des bonnes pratiques en matière de la Responsabilité sociale des entreprises (RSE) et du développement durable en Afrique en prenant en compte le contexte local, compte mettre fin aux multiples accidents de travail enregistré au Sénégal depuis 2018.

Selon le document qui cite les données statistiques, « plus de 3000 accidents du travail ont été enregistrés au niveau des entreprises formelles Sénégalaises depuis 2018 dont 700 cas pour le seul secteur agroalimentaire. Ce qui donne une idée sur le faible niveau de respect de la législation sur la santé, la sécurité et l’hygiène dans le cadre professionnel ».

A ce constat déjà alarmant, le communiqué note que ces mauvaises pratiques ont déjà par le passé été à l’origine d’accidents industriels pour le moins catastrophiques tels que l’explosion d’ammoniac de l’usine de la SONACOS en 1992 et le cauchemardesque naufrage du bateau le Joola en 2002.

Hormis ces chiffres qui font froid dans le dos, le texte de l’OVSEO, s’appuyant sur les statistiques de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) de 2017, révèle que « plus de 97% des entreprises au Sénégal sont informelles. Il est difficile dans ce cas de faire appliquer les lois et règlements en termes de qualité, d’hygiène et de sécurité. Ces organisations ne profitent pas également des outils modernes de gestion comme le Système de management de la qualité (SMQ) pourtant stratégique de nos jours en termes de différenciation ».

Mais depuis quelques décennies, la formation dans les métiers de la QHSE se développe, au même moment, certaines entreprises sénégalaises ont réussi à décrocher des standards internationaux  très exigeants comme l’ISO 9001, l’ISO 14001, ou encore l’OHSAS 18001.

Pour renforcer cet élan positif, l’Observatoire des valeurs sociétales et éthiques des organisations (OVSEO) organise un forum sur la QHSE axé sur l’amélioration continue de nos entreprises en terme de respect des normes sénégalaises beaucoup plus adaptées à notre contexte en premier lieu et des normes internationales pour une ouverture aux marchés extérieurs, insiste le document officiel.

Qui précise que le principal objectif de la tenue de ce forum est de « créer un espace interactif d’échange et de partage avec les entreprises au Sénégal sur les bonnes pratiques en matière de qualité, d’hygiène, de sécurité et d’environnement dans une perspective d’amélioration continue ».

Le forum vise également de mettre en place un système de management des risques ; de partager quelques bonnes pratiques de démarches QHSE et d’échanger sur le processus de certification (par un organisme de certification).

La rencontre d’OSIWA va enregistrer un publique divers et varié composé essentiellement de Directeurs  généraux ; des Directeurs des ressources Humaines ; des Responsables en charge de la gestion des risques ; des Responsables RSE ; des Cadres et techniciens en charge des démarches  QHSE en entreprise ; des Médecins du travail, des Représentants des Organisme de normalisation et de certification ; des Enseignants Chercheurs et universitaires ; des Etudiants ; des Acteurs du privé et du public sensibles aux apports d’une démarche QHSE ; des Investisseurs socialement responsables, etc.

Rappelons que L’OVSEO est une association de veille stratégique proactive sur la responsabilité sociale des entreprises (RSE) et des organisations (RSO). Basé à Dakar (Sénégal), l’OVSEO vise à promouvoir auprès des entreprises et organisations, l’adoption et la mise en œuvre des bonnes pratiques en matière de RSE et de développement durable en Afrique en prenant en compte le contexte local.

L’OVSEO s’organise à travers cinq axes stratégiques imbriqués (DDE/CC, RSE, QHSE, EnR, ISR) qui forment des cadres de recherche de haut niveau aussi appelés pôles.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here