Sénégal : le Dr Fatou Ka s’en prend au manque d’intérêt pour les cultures fourragères

0

En marge de la célébration de la journée nationale de l’élevage, la cheffe du service régional de l’Elevage de Kaffrine, Dr Fatou Ka, a déploré un manque d’intérêt pour les cultures fourragères, bien que le secteur soit porteur.

Pour elle, « les cultures fourragères ne sont pas très bien pratiquées à Kaffrine. Les gens ne connaissent pas encore l’intérêt de ces cultures qui sont une source de revenus ».

« À Kaffrine, le peu de personnes qui pratiquent les cultures fourragères sont des privés qui ont leurs fermes et qui stabilisent leurs animaux. Ces cultures sont méconnues dans la région. J’invite les jeunes à s’activer dans ce domaine pour gagner leur vie et nourrir leurs animaux pendant les périodes de soudure », a-t-elle ajouté.

Concluant son speech, elle insiste : « l’agriculture et l’élevage sont des créneaux porteurs. Les jeunes doivent cibler les cultures fourragères qui sont des créneaux porteurs et qui sont bel et bien praticables à Kaffrine. Ils doivent les pratiquer sans toujours attendre l’Etat pour avoir de la matière et nourrir leurs animaux ».

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here