La Banque mondiale finance les Centres d’excellence africains dans cinq pays d’Afrique de l’Ouest

0

L’institution financière mondiale va octroyer au Nigeria, au Bénin, au Togo, au Niger et à la Gambie une enveloppe additionnelle de 131 millions $ afin d’améliorer la qualité de leur enseignement supérieur et booster la transformation économique.

D’après un communiqué de presse de la Banque, ce financement a été approuvé en faveur du Second projet des Centres d’excellence africains (CEA) des pays bénéficiaires, via l’Association internationale de développement (IDA), sous la forme de crédits et de subventions. Il permettra aux pays bénéficiaires précités de « renforcer la qualité des formations et de la recherche appliquée dans des secteurs prioritaires tels que la science, la technologie, l’ingénierie, les mathématiques, la santé et l’agriculture », lit-on dans le document.

Le projet approuvé prévoit également un appui en faveur de 3 nouveaux centres (deux au Niger et un en Gambie) afin de les aider à consolider leurs programmes de licence et de maîtrise en mathématique, science, technologie et ingénierie, à travers des partenariats avec les CEA existants et d’autres partenaires.

Par ailleurs, « le projet octroiera des bourses aux étudiants doctorants dans le but de renforcer les capacités institutionnelles, d’améliorer la qualité et la quantité des équipes académiques et d’accroître la capacité académique dans les universités bénéficiaires », indique le communiqué de la Banque mondiale.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here