Le bilan de l’action internationale des agences de l’eau dans le cadre de leur 10ème programme révélé

1

Au cours de leur 10e programme (2013 et 2018), les agences de l’eau ont soutenu plus de 1300 projets d’accès à l’eau potable et à l’assainissement portés par des collectivités territoriales et des associations, dans 61 pays, principalement sur le continent africain.

Les six agences de l’eau sont aujourd’hui les principales contributrices du dispositif mis en place par la Loi Oudin-Santini (2005), permettant aux agences de l’eau et aux collectivités territoriales de mobiliser jusqu’à 1 % de leur budget « eau » et « assainissement » pour financer ou mettre en œuvre des projets de coopération internationale dans ces domaines.

Ainsi, sur la période du 10e programme, plus de 140 millions d’euros ont été engagés dans le cadre de ce dispositif. La contribution des six agences s’élève à 86,5 millions d’euros, soit plus de 60 % de l’engagement global.

L’essentiel du soutien des agences est apporté aux maîtres d’ouvrage de leur bassin – collectivités territoriales et associations – qui s’engagent dans des projets d’amélioration de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans les pays en développement, notamment au Burkina Faso, à Madagascar, au Sénégal ou encore au Togo.

L’action internationale des agences prend également la forme de partenariats institutionnels avec des organismes de bassin ou des États étrangers. Ces coopérations visent à promouvoir la gestion concertée et partenariale de l’eau à l’échelle des bassins versants, par le partage des compétences et savoir-faire. A ce titre, l’agence de l’eau Loire-Bretagne déploie aujourd’hui des partenariats en Afrique (Burkina Faso), en Asie du sud-est (Birmanie, Cambodge et Laos) et au Brésil.

Enfin, les agences de l’eau entretiennent des relations étroites avec les acteurs français de la coopération internationale et son représentées ou participent à des événements internationaux. Le prochain grand rendez-vous est le 9e forum mondial de l’eau, qui aura lieu à Dakar en 2021.

Le rapport réalisé dans le cadre du groupe de travail inter-agences présente le bilan synthétique de l’action internationale des six agences de l’eau réalisée au cours de leur 10e programme d’intervention (2013-2018).    

(revue-ein.com)         

1 COMMENTAIRE

  1. ‘Le bilan de l’action internationale des agences de l’eau dans le cadre de leur 10ème programme révélé’

    Le titre ci-dessus me rappelle le documentaire de la chaine ARTE, intitule ‘Main Basse sur l’Eau. La Bataille de l’Or Bleu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here