Entre 3,5 et 4,4 milliards de personnes vivront avec un accès limité à l’eau en 2050, selon l’ONU

0

New York (Nations Unies) – Le Secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres a averti dimanche qu’en l’absence d’efforts supplémentaires, entre 3,5 et 4,4 milliards de personnes, dont plus d’un milliard de citadins, vivraient avec un accès limité à l’eau à travers le monde en 2050.                       

Dans un message destiné à marquer la Journée mondiale de l’eau, qui tombe chaque année le 22 mars, le chef de l’ONU a déclaré que les ressources du monde en eau étaient « plus menacées que jamais ».

« A l’heure actuelle, quelque 2,2 milliards de personnes manquent d’eau potable, et 4,2 milliards de personnes vivent sans aucun accès à un assainissement adéquat. Si nous n’agissons pas d’urgence, les effets du changement climatique devraient encore exacerber ces chiffres », a-t-il indiqué.

Soulignant que la Journée mondiale de l’eau se concentre cette année sur les rapports entre l’eau et les changements climatiques, M. Guterres a affirmé que cette priorité était « opportune », dans la mesure où 2020 serait une année décisive pour l’action climatique.

« Le réchauffement global et l’utilisation non durable des ressources vont engendrer une concurrence sans précédent pour l’accès aux ressources en eau, entraînant le déplacement de millions de personnes. Cela aura un impact négatif sur la santé publique et la productivité, et démultipliera les risques d’instabilité et de conflits », a estimé M. Guterres.

Pour ce qui est des solutions, « nous devons accroître de toute urgence nos investissements dans l’assainissement des bassins hydrographiques et dans les infrastructures liées à l’eau, et améliorer de manière significative l’efficacité de notre usage de l’eau », a-t-il indiqué.

« Nous devons anticiper et combattre les risques climatiques à tous les niveaux de la gestion des ressources hydrologiques. Nous devons intensifier d’urgence nos efforts afin de renforcer la résilience et l’adaptation des populations affectées par les perturbations climatiques », a-t-il déclaré.

Le Secrétaire général de l’ONU a également appelé tous les peuples du monde à contribuer à la lutte contre le manque d’eau.

La Journée mondiale de l’eau est une journée annuelle des Nations Unies visant à rappeler l’importance de l’eau douce, ainsi qu’à plaider pour une gestion durable des ressources en eau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here