L’entreprise chinoise Sinomach chargée de réhabiliter plus de 300 stations de captage d’eau au Cameroun

1

Selon plusieurs sources concordantes proches du dossier, la société chinoise Sinomach a décroché le contrat pour la réhabilitation de plus de 300 stations de captage d’eau au Cameroun sans donner plus de détails sur les contours de ce marché.

Rappelons que les stations Scanwater à réhabiliter ont été construites dans les zones rurales du pays il y a 40 ans, grâce à des financements danois. Depuis lors, ces équipements ont été soit vandalisés, soit simplement abandonnés, reléguant les populations bénéficiaires au rang de parents pauvres de la distribution de l’eau potable sur le territoire camerounais.

Dans le cadre du vaste programme de réhabilitation enclenché par le ministère de l’Eau et de l’Énergie, une première station de captage Scanwater a été réceptionnée en février 2020 dans la localité de Nanga Eboko, dans la région du Centre du pays.

Moctar FICOU / VivAfrik

1 COMMENTAIRE

  1. ‘Rappelons que les stations Scanwater à réhabiliter ont été construites dans les zones rurales du pays il y a 40 ans, grâce à des financements danois.’

    S’il faut se rappeler que ces stations Scanwater réhabiliter ont été réalisé grâce à une générosité du Danemark, il alors considérer qu’il y a une obligation morale à associer, en quelques manières, le Danemark à ce projet, ne serait-ce que les inviter à être partie de ce projet confié à la Chine.
    Autrement dit, il faut, dans la pratique reconnaître, remercier le geste du Danemark. Car, en toute certitude, l’intention objective implicite qui a déterminée la générosité danoise il y a quarante ans, est la même qui détermine la réhabilitation aujourd’hui de ces stations.

    Il y a une obligation morale à associer le Danemark au projet de réhabilitation de cela qui a été obtenue grâce à leur main tendue il y a quarante ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here