La Côte d’Ivoire maintien le prix d’achat en cours du cacao pour la campagne intermédiaire

0

Malgré la crise sanitaire mondiale, la campagne cacaoyère intermédiaire démarre mercredi 1er avril 2020 avec le maintien du prix d’achat en cours par les producteurs. C’est ce qu’a indiqué une source proche du Conseil café cacao.  

Mieux, les producteurs de cacao de la Côte d’Ivoire continueront de percevoir comme en début de campagne 825 francs CFA (1,5 dollar) par kilogramme de fèves pour la campagne intermédiaire qui s’ouvre ce mercredi 1er avril 2020 sur l’ensemble du territoire national ivoirien.

« Pour la campagne intermédiaire qui commence le 1er avril (2020), le prix d’achat du cacao bord champ est fixé à 825 francs CFA comme pour la campagne principale », lit-on dans une note officielle du Conseil café-cacao (organe étatique de gestion de la filière).

Par ailleurs, la crise sanitaire liée à la pandémie du COVID-19 qui frappe de plein fouet la Côte d’Ivoire, n’aura-t-elle pas des répercussions sur le bon déroulement de cette campagne intermédiaire ?

Pour rappel, le coup d’envoi de la campagne cacaoyère 2019-2020 en Côte d’Ivoire a été donné le 1er octobre 2019 et la récolte principale a pris fin à la fin mars.

A noter que le pays effectue deux récoltes de cacao par an, une récolte principale du mois d’octobre au mois de mars et une récolte intermédiaire, également appelée petite traite, allant d’avril à août.

La campagne de commercialisation du cacao en Côte d’Ivoire commence en octobre et se termine le 30 septembre de chaque année.

Habituellement, le prix d’achat pour la saison intermédiaire se situe en dessous de celui de la campagne principale en raison de la décote qui découle du rétrécissement des fèves occasionné par la sécheresse en cette période.

La campagne intermédiaire intervient dans un contexte de crise sanitaire mondiale marquée par la pandémie du nouveau coronavirus alors que la Côte d’Ivoire a signalé mardi soir 179 cas confirmés, dont un décès et sept guérisons.

La Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial de cacao avec près de 40% des récoltes mondiales pour une production de plus de deux millions de tonnes de fèves.

Les ressources procurées par le cacao participent à hauteur de plus de 30% du PIB de la Côte d’Ivoire, représentent près de 40% des recettes d’exportation du pays et font vivre plus de six millions d’Ivoiriens.

Moctar FICOU / VivAfrik                               

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here