Riposte au Covid-19 : La CEA recommande des mécanismes de financement innovants

0

Dans un rapport intitulé : « Le Covid-19 en Afrique : sauver des vies et l’économie », la Commission économique des Nations-Unies pour l’Afrique (CEA) recommande des mécanismes de financement innovants pour lutter contre les conséquences du Covid-19 en Afrique. « Nos économies sont interconnectées : c’est unis dans l’action que nous devons combattre la pandémie. En ces temps difficiles, les institutions de financement du développement doivent prendre des mesures anticycliques sans précédent pour protéger le secteur privé et sauver des emplois », lit-on dans le document. La CEA souligne que nous devons maintenir la fluidité des échanges, en particulier en ce qui concerne les fournitures médicales essentielles et les aliments de base, en luttant contre la tentation d’imposer des interdictions d’exportation. Pour la CEA, la propriété intellectuelle sur les fournitures médicales, les nouveaux kits de dépistage et les vaccins doit être partagée pour aider le secteur privé africain à prendre sa part de responsabilité dans notre riposte face à la pandémie. L’Afrique, soutient la CEA, a besoin d’une aide d’un niveau sans précédent. «Il faut des mécanismes de financement innovants, notamment un moratoire sur la dette, un meilleur accès aux dispositifs de financement d’urgence et l’ouverture de lignes de crédit pour le secteur privé en Afrique. Nous devrons reconstruire « en mieux », en ayant à l’esprit le climat et en tirant parti de l’économie numérique. Et nous devrons nous montrer fermes et clairs sur la bonne gouvernance pour sauvegarder nos systèmes de santé, assurer une utilisation appropriée des fonds d’urgence, empêcher l’effondrement de nos entreprises et réduire les licenciements de travailleurs », recommande la CEA dans les colonnes du site d’information lejecos.com.

Les entrepreneurs et innovateurs Africains appellent à l’unité et à l’action collective pendant la pandémie mondiale

La Task Force pour l’Innovation Politique en Afrique (AIPTF), composé de 21 influents leaders de l’innovation et entrepreneurs de 20 pays Africains, et représentant le mouvement #i4Policy, de plus de 170 hubs d’innovation de 45 pays, a récemment publié une lettre ouverte pour appeler à l’unité et à l’action collective pour lutter contre la pandémie de COVID-19. La lettre est actuellement présente sur covid19.i4policy.org, une plate-forme interactive qui permet aux utilisateurs de co-créer la lettre avec des commentaires et des annotations. Selon un communiqué reçu à socialnetlink, « L’AIPTF appelle les entrepreneurs et les innovateurs de tout le continent à co-créer et approuver la lettre, en vue de créer des réseaux nationaux et régionaux qui peuvent soutenir la recherche de solutions pendant la crise actuelle et ses répercussions. » « Nos sociétés sont seulement aussi fortes que notre capacité de prendre soin les unes des autres. […] Les valeurs d’une société ouverte restent plus importantes que jamais », se félicite #i4Policy – Lettre ouverte sur Covid-19 (V1.3). Innovation for Policy Foundation, l’organisation à but non lucratif qui fournit un soutien de secrétariat au mouvement #i4policy, en collaboration avec l’UNESCO, a récemment lancé #DontGoViral, une campagne pour impliquer les créateurs Africains dans le crowdsourcing des informations culturellement pertinentes dans les langues africaines locales. La campagne aidera à traduire les informations de santé publique dans un langage de tous les jours pour n’importe qui, n’importe où, en particulier en ciblant les plus vulnérables. Les hubs d’innovation de # i4policy serviront de relais de ce contenu pour soutenir la diffusion locale en collaboration avec les bureaux locaux et les réseaux de l’UNESCO sur le continent africain. La campagne est actuellement présente sur dontgoviral.wiki, une plateforme ouverte – pour respecter l’esprit du projet – où le contenu reçu sera régulièrement partagé avec le public afin que chacun puisse le réutiliser, l’adapter et le diffuser. Innovation for Policy Foundation récompensera les meilleurs créateurs de contenu avec des prix monétaires entre 1000$ et 5000$, note socialnetlink.org.

Maroc : Rabat accueillera la semaine de l’innovation en Afrique

Une lueur d’espoir pour un retour des activités. La capitale donne rendez-vous en septembre prochain pour toute une semaine d’innovation. Sous le patronage de la Fédération internationale des associations d’inventeurs (IFIA), la Semaine de l’innovation en Afrique (Innovation Week in Africa-IWA) se tiendra du 08 au 12 septembre 2020 à Rabat a annoncé l’association OFEED, organisatrice de cet événement avec le groupe École marocaine des sciences de l’ingénieur (EMSI). L’IFIA a annoncé la nouvelle sur son site officiel après avoir approuvé le nouveau processus d’enregistrement proposé par l’OFEED, a indiqué l’association dans un communiqué, notant qu’un suivi médiatique international sera également assuré par le magazine « The Patent » avec lequel OFEED vient de signer récemment un accord de partenariat. « Une première mondiale pour les inventeurs compte tenu de la période de quarantaine dans la plupart des pays en raison du COVID-19, tous les processus d’enregistrement à cet événement ont été adaptés et automatisés pour être effectués en ligne, que ce soit à l’aide d’un ordinateur de bureau ou de tout appareil mobile (smartphone, tablette, ou autres »), précise le communiqué. De même, le salon international IWA et concours offre des « opportunités extraordinaires » à tous les inventeurs individuels, entreprises innovantes, universités et centres de recherche scientifique, pour exprimer leur créativité et leur capacité d’innovation, en reconnaissant l’importance vitale de l’innovation mondiale et pour encourager l’initiative des inventeurs. Par ailleurs, un concours exceptionnel lancé depuis le 15 mars dernier, le « Virustop contest 2020 », se tiendra parallèlement à cet événement, pour présenter les idées et les solutions concrètes pour lutter contre la propagation des virus en général et plus particulièrement de COVID-19, d’après l’OFEED, renseigne lopinion.ma.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here