Intel entre les objectifs d’atteindre zéro déchet et 100% d’énergie renouvelable en 2030

0

C’est à travers son rapport sur la responsabilité d’entreprise qu’Intel a rendu public ses objectifs pour l’horizon 2030. Le texte stipule que les objectifs visés sont importants : atteindre 100% d’énergie renouvelable et aboutir à l’initiative zéro déchet d’ici à cette période. L’entreprise a déjà fait de nombreux progrès ces dix dernières années et a pratiquement atteint tous les objectifs environnementaux qu’elle s’était fixés pour 2020.

Rappelons que la compagnie Intel recycle déjà 90% de ses déchets et n’envoie pratiquement plus aucun déchet toxique en décharge. La quantité de gaz à effet de serre émise par la société a chuté de 30% depuis 2010. Cependant, devant l’augmentation de son activité, ses émissions ont légèrement augmenté depuis 2016.

L’entreprise veut encore réduire la pollution liée à ses activités et passer aux énergies 100 % renouvelables Dans son rapport, Intel indique qu’elle a réussi à faire baisser sa consommation d’eau de 38% ce qui a permis une économie de plus de 166 millions de mètres cubes d’eau en 10 ans. Concernant le dioxyde de carbone, le rapport évoque une volonté d’abaisser les émissions de l’entreprise de 10% supplémentaire.

Signalons que la société Intel achète déjà 70% d’énergie renouvelable à l’heure actuelle pour ses installations mondiales, elle souhaite maintenant optimiser ses chaînes d’approvisionnement et la pollution émise par ses produits lors de leur utilisation par ses clients. En 10 ans, ses ordinateurs portables ont réduit leur consommation de 14% et ses équipements de data center ont baissé de 8,5%, mais cela ne suffit pas à atteindre son objectif de -25 % prévu pour 2020. En 2019, les émissions indirectes de dioxyde de carbone d’Intel atteignaient l’équivalent de cinq centrales électriques au charbon.

Elle a déclaré à The Verge qu’elle préférait, pour le moment, chercher à réduire globalement toutes ses émissions plutôt que de recourir à des compensations pour les annuler. Suzanne Fallender, Directrice de la responsabilité d’entreprise chez Intel, a déclaré également : « Il s’agit vraiment d’une approche intégrée tout Intel, à tous les niveaux de l’organisation, elle est liée à notre objectif en tant qu’entreprise ».

En outre, Intel continue de progresser dans la gestion des déchets et la pollution des sols. À l’heure actuelle, Intel envoie moins de 1% de déchets dangereux en déchetterie. L’ammoniac utilisé lors de la fabrication est réutilisé en engrais et les déchets de fluorure de calcium ont pu être réutilisés dans le ciment.

Intel se doit d’avoir une gestion et un recyclage de ses déchets optimisés, elle a par le passé laissé des sites industriels fortement pollués derrière elle. Des décennies de recherche, d’innovation et de production ont contaminé les sols et l’eau. Certains sites de la Silicon Valley sont encore en cours de dépollution.                        

La compagnie est actuellement en pourparlers avec le gouvernement américain pour construire de nouvelles usines aux États-Unis qui lui permettraient un meilleur accès aux énergies renouvelables.

Moctar FICOU / VivAfrik                       

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here