Île Maurice : la Banque centrale autorisée d’emprunter pour financer des projets de développement durable

0

Le financement des projets de développement durable en Île Maurice sera bientôt effectif. En effet, le pays va autoriser sa Banque centrale d’émettre des titres, pour mobiliser des ressources en vue de financer des projets de développement durable. Il s’agira notamment de financer des initiatives dans l’économie bleue, l’économie verte et les énergies renouvelables.

L’Ile Maurice va assouplir sa législation financière, afin de permettre à sa Banque centrale de lever des fonds par émission de titres, pour financer des projets de développement durable.

Selon Bloomberg, grâce à ce nouveau cadre légal, l’organe d’émission mauricien pourra ainsi « mobiliser des prêts par émission de titres, pour l’investissement dans des projets ou des entreprises promouvant le développement économique durable de Maurice ». Des projets qui concernent également l’économie bleue et l’économie verte et des projets pour développer l’énergie marine et renouvelable.

Rappelons qu’en mai 2020, la Banque centrale avait déjà mis sur pied un véhicule spécialisé, la Mauritius Investment Corp (MIC), au plus fort de la crise sanitaire de la Covid-19.

Dotée d’un fond de 2 milliards USD (80 milliards roupies mauriciennes), la structure a notamment pour mission de venir en aide aux grandes entreprises mauriciennes réalisant plus de 100 millions de roupies de chiffre d’affaires, qui ont été mises en difficultés à cause de la pandémie et d’investir dans des projets considérés comme étant d’importance stratégique pour le pays.

La toute nouvelle entité, sous la houlette de la Banque centrale, est dirigée par l’économiste et homme politique britannique d’ascendance indienne, Lord Meghnad Desai.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here