L’AFD et de la Trade and development bank financent les infrastructures vertes en Afrique

0

L’Agence française de développement (AFD) et la Banque de commerce et de développement de l’Afrique orientale et australe, Trade and development bank en anglais (TDB), ont signé le 14 août 2020 un accord pour l’ouverture d’une ligne de crédit de 150 millions $ au profit des infrastructures écologiques en Afrique. Les fonds permettront d’accroître et de démultiplier l’offre de financements verts sur une vaste zone du continent africain et contribueront ainsi au développement économique durable.

En termes clairs, les fonds contribueront directement à la réalisation des objectifs fixés par les pays membres de la TBD, dans le cadre de leurs contributions nationales à la lutte contre le changement climatique (NDC).

« La majeure partie de la facilité (80 %) sera consacrée au financement de projets climatiques éligibles, selon les principes établis par l’International Development Finance Club (IDFC) et les banques multilatérales de développement (MDB) : des projets qui encouragent les efforts visant à réduire ou limiter les émissions de gaz à effet de serre (GES) ou à améliorer la séquestration des GES.», a affirmé l’AFD dans un communiqué.

Rappelons qu’en 2019, la TDB a ouvert avec la Banque européenne d’investissement, une ligne budgétaire de 120 millions $ au profit des projets d’énergies renouvelables portés par des PME en Afrique de l’Est.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here