La régionalisation de l’économie circulaire, un objectif de l’ACEN

0

Bezawit Gizaw a soutenu l’idée d’une régionalisation des stratégies de développement de l’économie circulaire en Afrique. La représentante du Réseau africain de l’économie circulaire (ACEN) s’exprimait au Forum mondial de l’économie circulaire, version virtuelle (WCEFonline), qui s’est tenu les 29 et 30 septembre 2020.

Dans le détail, les États africains sont appelés à adopter des mécanismes collectifs et concertés dans la mise en œuvre et le développement de l’économie circulaire à travers le continent. Cette systématisation des stratégies d’économie circulaire serait une garantie de succès durable. « L’économie circulaire n’est pas une destination, mais un voyage. Dans ce voyage, si vous voulez aller rapidement, allez seul, mais si vous voulez aller loin, allez ensemble. En Afrique et dans d’autres régions émergentes, le passage à une économie circulaire nécessite une approche différente de celle de l’Ouest » a déclaré Bezawit Gizaw. L’experte de nationalité éthiopienne représentait le Réseau africain de l’économie circulaire (ACEN) lors d’un événement parallèle au Forum mondial de l’économie circulaire, tenu en visio-conférence, le 30 septembre 2020. L’évènement virtuel a réuni une douzaine d’experts mondiaux sur le thème : « Les points chauds circulaires du monde : Catalyser la transition circulaire ». L’enjeu étant de présenter les meilleures solutions d’économie circulaire au monde.

L’idée soutenue par la représentante de l’ACEN a d’ailleurs été rejointe par deux des neuf recommandations adoptées par les experts, à savoir : la collaboration internationale dans les ambitions de circularité nationale, ainsi que l’équitabilité et l’inclusivité de la transition circulaire.

Actuellement représenté dans 17 pays répartis dans les quatre coins de l’Afrique, l’ACEN a pour vision de construire une économie africaine réparatrice qui génère le bien-être et la prospérité de toute sa population à travers de nouvelles formes de production et de consommation économiques qui maintiennent et régénèrent ses ressources environnementales. Une mission dans laquelle l’ACEN est rejoint par l’Alliance africaine pour l’économie circulaire (ACEA), fondée en novembre 2017 lors de la COP23 à Bonn en Allemagne.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here