Scatec Solar acquiert SN Power à 1,17 milliard $ auprès de Norfund

0

SN Power, la compagnie d’hydroélectricité n’est plus la propriété de Norfund. En effet, Norfund a officiellement cédé ses parts dans SN Power, la compagnie spécialisée dans l’hydroélectricité, à Scatec Solar pour 1,17 milliard $. Cette absorption porte le portefeuille de SN et Scatec à 3,3 GW tandis que cette dernière et Norfund restent associées sur les projets africains.

Norfund, l’institution norvégienne de financement du développement a cédé ses parts dans SN Power, la compagnie spécialisée dans l’hydroélectricité, à Scatec Solar pour 1,17 milliard $. 966 millions $ ont déjà été versés à Norfund et les 200 millions $ restants seront soldés sous forme de crédit.

« Cet accord ouvre pour nous, de nouvelles opportunités de réinvestir dans des projets, des capitaux cruciaux pour la lutte contre la pauvreté et l’émission de carbone. Les équipes de SN Power et Norfund ont fait un fantastique travail. Notre investissement dans SN Power nous a apporté un retour annuel de 12 % » a affirmé Tellef Thorleifsson, le directeur exécutif de Norfund.

Chaque année, les centrales construites par SN Power produisent de l’énergie pour 7 millions de personnes et évitent l’émission de 3 millions de tonnes de carbone. Après la conclusion de la transaction qui devra être validée par les autorités compétentes, les effectifs et les actifs de SN Power seront incorporés à Scatec Solar.

Cependant, les barrages de SN Power en Zambie et au Panama demeureront la propriété de Norfund. L’institution reste également associée aux projets africains de la compagnie dans lesquels elle détiendra 49 % des parts. « L’hydroélectricité et le solaire sont complémentaires ce qui crée de nouvelles opportunités pour la mise en place de centrales solaires flottantes installées dans les réservoirs des barrages hydroélectriques par exemple », a affirmé Raymond Carlsen, le directeur exécutif de Scatec Solar.

Le portefeuille de SN Power a une puissance de 2,5 GW principalement répartis en Asie et en Afrique subsaharienne. Cette fusion avec Scatec porte le portefeuille des deux entités à 3,3 GW d’infrastructures en exploitation ou en construction dans 14 pays. L’ensemble de la transaction sera finalisée durant le premier semestre 2021.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here