Les éleveurs Sénégalais sollicitent la prise en compte du code pastoral pour régler les problèmes du secteur de l’élevage

0

La célébration de la journée nationale de l’élevage au Sénégal, jeudi 26 novembre 2020 à la sphère ministérielle de Diamniadio a été l’occasion pour les acteurs du secteur de l’élevage de lister les problèmes que rencontrent ce secteur, notamment le climat très tendu entre éleveurs et agriculteurs. Suffisant pour Aliou Dia, Président des Forces Paysannes de soutenir que « les problèmes sur le climat entre éleveurs et agriculteurs, nous poussent à mener des réflexions pour humaniser et démocratiser l’espace pastoral ».

Pour sa part, Dieynaba Sidibé, présidente du Directoire des femmes en élevage a révélé que « le ministère de l’Elevage et des Productions animales est un ministère d’une grande dimension qui peut relever le défi de l’émigration clandestine et la résilience des populations mobiles pastorales du Sénégal. Nos priorités aujourd’hui, c’est l’entente et la solidarité entre les techniciens et les organisations d’éleveurs. Ce qui va nous permettre de régler tous les problèmes à savoir le conflit entre agriculteurs et éleveurs, les feux de brousse. Il faudrait que le code pastoral soit pris en compte, mais aussi que tous les problèmes urgents soient réglés pour qu’on puisse travailler dans de bonnes conditions ».      

Moctar FICOU / VivAfrik  

Laisser un commentaire