L’Afrique du Sud officialise l’entrée en service de la centrale solaire PV de De Wildt (50 MWc)

0

Bonne nouvelle pour la population Sud-africain qui a vu son portefeuille énergétique accroitre avec l’opérationnalisation de la centrale solaire de De Wildt. Dotée d’une capacité de 50 MWc, l’installation appartient à un consortium composé de Zolograph Investments (RF) (Pty), African Infrastructure Investment Managers (AIIM), African Rainbow Energy and Power, Reatile Group et Phakwe Solar.

La province sud-africaine du Nord-ouest livre une nouvelle centrale d’énergie verte. Le parc solaire photovoltaïque de De Wildt mis en service récemment est situé à Brits, dans la municipalité de Madibeng, selon Jean Marie Takouleu dans les colonnes du site d’information afrik21.africa. La centrale est composée de 169 140 panneaux solaires capables de produire 50 MWc. La production est injectée au réseau électrique national de l’Afrique du Sud via la sous-station de Zolograph appartenant à Eskom.

A en croire Jean Marie Takouleu, la compagnie publique sud-africaine prend en charge la production de la centrale solaire dans le cadre d’un contrat d’achat d’électricité (CAE) de 20 ans signé avec son propriétaire De Wildt Solar. La société créée ad hoc pour le développement de ce projet d’énergie renouvelable est détenue par Zolograph Investments (RF) (Pty) ; African Infrastructure Investment Managers (AIIM), membre d’Old Mutual Alternative Investments; African Rainbow Energy and Power, Reatile Group et Phakwe Solar. Les travaux de la centrale ont été réalisés par l’entreprise espagnole Cobra Energia.

Le projet est développé dans le cadre du 4ème cycle d’appel d’offres du Programme d’achat indépendant d’électricité produite à partir de sources d’énergie renouvelable (REIPPP). Dans le cadre de ce vaste plan du gouvernement sud-africain, plusieurs installations d’énergie propre ont été construites dans la province sud-africaine du Nord-ouest. C’est le cas de la centrale solaire photovoltaïque de Zeerust qui affiche une capacité de 75 MWc.

Le gouvernement sud-africain compte poursuivre le développement de ses infrastructures électriques avec un accent particulier sur les énergies renouvelables. Le but à terme est d’augmenter la capacité installée du pays tout en réduisant les émissions de CO2. Des initiatives comme le REIPPP y contribuent fortement.

Moctar FICOU / VivAfrik                                                                             

Laisser un commentaire