Le développement durable est une préoccupation majeure de l’Agence sénégalaise d’électrification rurale (ASER) qui a en son sein des experts qui travaillent dans la résilience face au changement climatique. L’Agence qui participe régulièrement aux différentes réunions de COP (Conférence des parties) a grandement contribué à l’atteinte des objectifs du développement durable (ODD). Son directeur général, Baba Diallo, mettant l’accent sur l’importance de l’énergie en milieu urbain et rural pense que les énergies propres constituent le meilleur chemin visant à concilier les ODD avec les besoins des populations en milieu rural.

Dans cette interview, le DG de l’ASER, M. Baba DIALLO revient les réalisations du projet GAUFF, la politique du mix énergétique en cours dans notre pays, l’élan d’atteindre les 100% de la couverture énergétique en milieu rural avec l’appui de la table ronde des bailleurs et des 650 milliards prévus à cet effet mais aussi l’ambition du Sénégal de parvenir à une électrification universelle à l’horizon 2025.

Sur ce dernier point, le directeur général de l’Agence sénégalaise d’électrification rurale (ASER) rappelle que le Sénégal qui était à 3% d’électrification rurale en 1998, est en fin 2019 à 54% et dépasse 60% en fin 2020. Ce bon significatif peut traduire l’ambition des autorités sénégalaises qui est la réalisation de l’accès universel à l’électricité à l’horizon 2025 en une réalité concrète.

Suivez l’intégralité de l’entretien avec M. Baba DIALLO, DG de l’ASER cette semaine sur vivafrik.

Laisser un commentaire