La révision du Code civil en cours au Gabon profite plus aux droits des femmes

0

Bonne nouvelle pour les organisations féminines du Gabon. En effet, l’égalité entre l’homme et la femme est en passe de franchir une étape cruciale en ce 21éme siècle, car, mardi 23 mars 2021, le gouvernement gabonais a adopté un projet de loi modifiant le Code civil. Ce qui est géniale pour ces organisations, c’est que, cette modification vise à promouvoir l’égalité entre les sexes. Si le projet de loi adopté par le gouvernement est approuvé par les deux chambres du parlement, les Gabonaises vont gagner en autonomie mais aussi en responsabilités.                       

En termes clairs, ce projet de loi permet plus d’égalité entre l’homme et la femme, contrairement à l’actuel Code civil. Dans un couple, le mari devra partager le rôle de chef de famille. Et les époux pourront choisir ensemble la résidence familiale.           

S’agissant du divorce, il s’agira de noter désormais que les fautes commises par l’homme peuvent aussi justifier la séparation. C’est le cas, par exemple, de l’adultère. Actuellement, le divorce est prononcé seulement lorsque l’adultère a été commis par la femme. Le nouveau texte introduit, par ailleurs, le concept du divorce par consentement mutuel. Et la femme n’est plus obligée, en cas de voyage avec ses enfants, de demander une autorisation à son époux.

Le nouveau texte prévoit par ailleurs quelques avantages pour le mari. En effet, en cas de décès de son épouse, sa part de l’héritage lui revient directement. Les hommes battus par leurs femmes peuvent également obtenir le divorce.

Pour être applicable, le nouveau Code civil doit d’abord être adopté par l’Assemblée nationale et le Sénat, où le parti au pouvoir détient la majorité absolue.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire