Deux plateformes numériques visant la promotion de l’e-agriculture lancées au Bénin

0

Les promoteurs de l’e-agriculture du Bénin sont dotés de deux instruments de dernières générations. Ces plateformes numériques ont pour dessein de promouvoir le secteur dans ce pays d’Afrique de l’ouest. Mieux, les Partenaires techniques et financiers (PTF) notamment l’Union européenne (UE) et l’Agence française de développement (AFD) poursuivent leurs inlassables efforts de promotion des acteurs du secteur privé au Bénin à travers le Projet d’appui au renforcement des acteurs du secteur privé (PARASEP). C’est dans cette optique que le PARASEP a activement pris part au processus d’élaboration de deux plateformes agricoles dont le lancement a été effectué le mercredi 31 mars 2021 à Cotonou, la capitale béninoise.

Le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gaston Dossouhoui, selon nos confrères du site d’information matinlibre.com, a procédé au lancement officiel de deux plateformes d’informations et d’échanges des acteurs du système agricole au Bénin : acteur-agricole.bj et agrizonecna.com.

Notre source renseigne que ces plateformes ont été subventionnées par le Projet d’appui au renforcement des acteurs du secteur privé financé par l’UE et l’AFD et le processus de réalisation a été conduit par la Chambre nationale d’agriculture (CNA) en collaboration avec la plateforme qualité de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin.

« Je remercie les Partenaires techniques et financiers dont l’Union européenne et l’AFD pour leur soutien constant dans la promotion du secteur privé, en particulier le secteur agricole », a affirmé le ministre Gaston Dossouhoui lors de son allocution.  Tout en insistant sur le fait que ces deux plateformes constituent des outils nécessaires et importants dans la promotion de l’agriculture béninoise, il a invité les acteurs agricoles à en faire bon usage afin de se donner de la visibilité et de mettre les clients et acheteurs en totale confiance. Il est à noter que pour le moment, les deux plateformes lancées prennent en compte les acteurs de trois secteurs agricoles notamment l’ananas, l’aviculture et le karité. Elles permettent non seulement aux consommateurs d’avoir une vue des produits disponibles, avec leurs prix mais aussi de localiser les entreprises présentes et pouvoir les contacter directement. Ce qui représente, au-delà de la visibilité pour vendre les productions agricoles, une opportunité pour nouer des partenariats avec des acteurs qui sont au Bénin mais aussi à l’étranger.

Le chargé de programmes Agriculture à la délégation de l’Union européenne au Bénin, Jean Huchon, représentant l’UE et l’AFD, a salué la disponibilité de ces deux partenaires techniques et financiers de longue date et les a invités à poursuivre leurs efforts dans le renforcement des acteurs du secteur privé conformément aux idéaux du gouvernement notifiés dans le Programme d’actions du gouvernement (PAG).

Le vice-président de la Chambre nationale d’agriculture (CNA), Dieudonné Aladjodjo a saisi l’opportunité de ce lancement pour renseigner et insister sur le besoin de visibilité qui se fait sentir depuis longtemps au niveau des acteurs agricoles pour leurs produits, leurs situations géographiques et autres informations utiles pour les consommateurs. Selon Dieudonné Aladjodjo, ces deux plateformes viennent à point nommé pour établir une relation de confiance entre les producteurs et les consommateurs.

Le représentant du ministre du Numérique et de la digitalisation a justifié l’opportunité de ces deux plateformes et renseigné sur l’engagement du département ministériel dont il fait partie de ne ménager aucun effort pour soutenir les initiatives allant dans le sens de la digitalisation des acteurs du secteur agricole dans leurs activités diverses.

Le représentant des acteurs agricoles, le président de l’Interprofession karité Bénin (IKB), Gilles Adamon a exprimé la joie et la reconnaissance de ses pairs envers l’UE et l’AFD, le maître d’ouvrage du PARASEP qui est le ministère chargé du Plan et du développement, le ministère de l’Agriculture, de l’élevage et la pêche, le ministère du Numérique et de la digitalisation, le ministère des PME et de la promotion de l’emploi, la Chambre nationale d’agriculture, la CCIB, le PARASEP ainsi que tous les acteurs impliqués de près ou de loin dans le processus ayant abouti au lancement de ces deux plateformes. Il a invité ses pairs acteurs agricoles à l’utilisation de ces deux plateformes pour faciliter les échanges entre eux mais aussi et surtout pour faciliter la commercialisation de leurs produits.

Le Projet d’Appui au Renforcement des Acteurs du Secteur Privé est un projet cofinancé par l’Union Européenne et l’Agence Française de Développement (AFD). La Finalité du PARASEP est de contribuer au renforcement des capacités des acteurs du secteur privé béninois (notamment les PME et TPE) et de l’environnement des affaires, afin de promouvoir l’investissement privé, la croissance, l’emploi, et de réduire la pauvreté à travers les revenus générés par un secteur privé performant.

Moctar FICOU / VivAfrik

Avec matinlibre.com                   

Laisser un commentaire